smartphones infos informations
 

PRATIQUE

PLUS DE SITES

INFOS MOBILES

Seine-Maritime > Actualités > Actualité > La grande fête du livre de Jeunesse

La grande fête du livre de Jeunesse

Publié le 21/11/2016
La grande fête du livre de Jeunesse
Le festival du livre de jeunesse Rouen-Normandie ouvrira ses portes à la Halle aux Toiles de Rouen du 2 au 4 décembre prochains pour une 34e édition qui aura pour thème les arts vivants.
Aurore Solé, gagnante du concours d'illustrations

Il était une fois un festival du livre de jeunesse… Dans cette histoire pas de héros, de dragon ni de princesse mais des gens de bonne volonté avec un profond désir d’améliorer le quotidien de leurs concitoyens et de participer, humblement, à faire reculer l’illettrisme.

Car le festival est né d’une inquiétude. Au début des années quatre-vingt, les futurs organisateurs constatent, lors des formations qu’ils dispensent dans leurs locaux de la rue du Renard à Rouen, que des personnes sont incapables de lire un texte. Une question se pose. Comment se fait-il, qu’au crépuscule du XXe siècle, dans un pays où l’école est obligatoire depuis plus de cent ans, qu’il existe encore des femmes et des hommes ne maîtrisant pas la base de l’enseignement scolaire : la lecture ? Mais surtout, très vite, une autre question se pose : comment prévenir ce fléau ? Alors, avec l’association des Amis de la Renaissance ils décident de créer, en 1983, le premier festival du livre de jeunesse de Rouen. Donner le goût de la lecture dès le plus jeune âge, faire naître le plaisir de lire, n’est-ce pas là une belle réponse ? Le Renard, nom de la rue où le projet a vu le jour, devient la mascotte du festival et le protagoniste d’une histoire qui s’écrit depuis maintenant plus de trente ans.

En effet, dans quelques jours la Halle aux toiles ouvrira les portes de la 34e édition de cette grande fête du livre sur le thème des arts vivants « et malheureusement encore, notre action se place toujours dans le cadre de la prévention de l’illettrisme » constate Jean-Maurice Robert, co-fondateur du Festival. « Car si l’illettrisme recule, le taux de 8 % dans le département reste supérieur à la moyenne nationale qui est de 6 % ».

Et si le renard se fait plus discret sur les affiches, il pose toujours un regard bienveillant sur les 12 000 visiteurs accueillis chaque année. Et tout le monde y trouve son bonheur. Rencontre avec des auteurs et illustrateurs, exposition, conférences, jeux, animations,  ateliers et spectacles donnent encore plus de relief, de couleurs et de vie à la littérature jeunesse. Car l’objectif du festival, à travers toute cette émulation positive, est de promouvoir les grandes maisons d’éditions mais aussi de mettre en avant des éditeurs moins connus à l’instar de La marmite à mots. Créée en juin 2015 par Caroline Triaureau, professeure de lettre, cette petite maison d’édition havraise sera l’une des 45 maisons d’édition présentes. L’auteure Ariane Duclert y dédicacera Le parapluie de monsieur Roland, un conte poétique et romantique sur la tolérance, joliment illustré par Aude Léonard. Professionnels du livre, associations, partenaires privés et institutionnels participent chaque année avec beaucoup d’enthousiasme à faire de ce rendez-vous un événement populaire et festif pour rendre la lecture accessible à tous.

« Le Festival est également l’endroit où se concrétisent des projets que nous menons tout au long de l’année avec nos partenaires », précise Franck Levasseur, le tout nouveau directeur du festival. Et il s’en passe des choses en amont du festival ! Be-polar en est l’un des projets phare. Tout au long de l’année des élèves du collège Nelson Mandela à Elbeuf et d’Alexandre Dumas à Neuville-lès-Dieppe ont été accompagnés par des artistes professionnels pour créer un court métrage sur le thème du développement durable. Les jeunes ont participé à toutes les étapes de la création et découvert, du scenario au montage en passant par les doublures voix et la bande originale, comment se réalisait un film.

Autre exemple parmi tant d’autres de l’énergie positive qui foisonne autour du festival avec le concours de nouvelles. Celui-ci invitait les jeunes de 13 à 20 ans à composer sur le thème “un poème qui inspire le récit”. Sept nouvelles ont été sélectionnées par un jury présidé par l’auteure Dorothée Piatek et éditées dans un recueil dont la couverture est illustrée par le gagnant 2015 du concours d’illustration Samuel Laenen. La remise des prix, ouverte à tous, aura lieu ce mardi 23 novembre à 18 h à l’Opéra de Rouen Normandie.

Partenaire du Festival depuis 1993, le Département de la Seine-Maritime l’accompagne financièrement dans le cadre de sa politique culturelle en matière de lecture publique. Prévenir l'illettrisme, développer le goût de lire, de découvrir, d'apprendre sont les missions de la médiathèque départementale de la Seine-Maritime qui investira le hall du 1er étage de la halle aux toiles avec sa forêt de livres. Petits et grands pourront se perdre dans cette structure de 25 mètres carrés où 154 livres jeunesse sélectionnés par la médiathèque seront suspendus à vos yeux !

 

L'équipe du festival dans ses locaux de la rue Saint Julien : Jean-Maurice, Andy, Nathalie, Franck, Elise, Stéphanie et Anna.

Le festival du livre de jeunesse en chiffres :

  • 12 000 visiteurs
  • 45 maisons d’éditions
  • 65 auteurs
  • 58 partenaires institutionnels et associatifs
  • 70 000 ouvrages présentés chaque année
  • 1700 scolaires accueillis

Infos pratiques

www.festival-livre-rouen.fr

SEINEMARITIME.TV

Festival Terres de Paroles

L'édition 2017 du festival Terres de Paroles met à l'honneur la littérature et l…
Escapades printanieres
Département
de la Seine-Maritime
Hôtel du Département
Quai Jean Moulin, CS 56101
76101 ROUEN CEDEX
Tel : 02 35 03 55 55