smartphones infos informations
 

PRATIQUE

PLUS DE SITES

INFOS MOBILES

Seine-Maritime > Actualités > histoire > Quel est le point commun entre la Statue de la Liberté, Rouen et le mot Gadget ?

Quel est le point commun entre la Statue de la Liberté, Rouen et le mot Gadget ?

Publié le 17/06/2015
Quel est le point commun entre la Statue de la Liberté, Rouen et le mot Gadget ?
C'était il y a 130 ans : la Statue de la Liberté arrivait dans le port de New-York. Une statue qui a une histoire avec la ville de Rouen. Explications.

Il y a 130 ans, la Statue de la Liberté arrivait à New-York. Mais connaissez-vous le point commun entre ce jour historique la ville de Rouen et le mot Gadget ? c’est que nous vous proposons de découvrir en ce jour historique.

Le monument est aussi connu que la Tour Eiffel. Le 17 juin 1885, la Statue de la Liberté arrivait à New York à bord de l’Isère, une frégate placée sous le commandement du commandant Grabiel Lespinasse de Saulne. La fin d’un voyage parti de Rouen un jour de mai 1885.

Pour la petite histoire. Cette statue devenue un monument emblématique américain a été imaginée par le sculpteur alsacien Frédéric Auguste Bartoldi et construite par la France. Haute de 93 m et aujourd’hui posée sur un socle de 46 m à l’entrée du port de New-York, cette statue a été offerte par la France aux Etats-Unis en signe d’amitié entre les deux nations pour célébrer le centenaire de la Déclaration d’indépendance américaine (4 juillet 1776).

Partie de Rouen. Avant d’entamer son long voyage vers les Etats-Unis. La célèbre statue fit d’abord un trajet en train afin de l’acheminer des ateliers de Paris, où elle fut construite, jusqu’à la gare de Rouen. Les 350 pièces de la statue étaient réparties dans 214 caisses transportées dans 70 wagons. C’est à son arrivée à Rouen que le vaste puzzle de pièces de cuivre est transféré sur la frégate l’Isère, l’un des premiers navires français combinant la voile et la vapeur. Elle arriva à New-York le 17 juin 1885 et fut remise officiellement aux Etats-Unis le 4 juillet 1884, jour de la fête nationale américaine.

L’anecdote. Les feuilles de cuivres de la statue furent fabriquées dans la fonderie « Gaget, Gauthier et cie ». Le jour de l’inauguration du monument, 600 petites statuettes furent réalisées par la fonderie et offerte à tous les invités. Un objet de « Gaget » qui aurait, dit-on, donné son nom au mot « Gadget ».

SEINEMARITIME.TV

Musée Pierre Corneille :

En 1639, à la mort de son père, Pierre Corneille reçoit en héritage la “maison m…
Geopixels 2017
Département
de la Seine-Maritime
Hôtel du Département
Quai Jean Moulin, CS 56101
76101 ROUEN CEDEX
Tel : 02 35 03 55 55