smartphones infos informations
 

PRATIQUE

PLUS DE SITES

INFOS MOBILES

Seine-Maritime > Actualités > Institution > Grande Normandie : Pascal Martin fait part au Préfet préfigurateur de ses propositions pour la nouvelle organisation administrative de la Normandie

Grande Normandie : Pascal Martin fait part au Préfet préfigurateur de ses propositions pour la nouvelle organisation administrative de la Normandie

Publié le 20/05/2015
Grande Normandie : Pascal Martin fait part au Préfet préfigurateur de ses propositions pour la nouvelle organisation administrative de la Normandie
Dans un courrier qu’il adresse ce jour à Pierre-Henry Maccioni, Préfet préfigurateur pour la future organisation territoriale de la Normandie, Pascal Martin lui fait part de ses propositions pour la nouvelle organisation administrative de la Région.

Pascal Martin, Président du Département de la Seine-Maritime, s’est adressé le 23 avril dernier à Pierre-Henry Maccioni, Préfet de Haute-Normandie, Préfet préfigurateur pour la future organisation territoriale de la Normandie, pour lui indiquer que le Département souhaitait être impliqué dans la consultation relative à la nouvelle organisation administrative de la Région.

Le Préfet préfigurateur avait alors invité le Président à lui formuler ses observations et propositions.

Dans un courrier qu’il adresse ce jour au Préfet préfigurateur, Pascal Martin dresse le constat suivant : « Au travers des informations dont j’ai eu connaissance, je comprends que vous n’envisagez pas d’autre choix, pour établir le chef-lieu de région, que la ville de Rouen : c’est le seul conseil municipal dont vous sollicitez l’avis.

Je ne suis pas défavorable à cette option, mais je relève que la loi, combinée à votre décision de ne consulter que Rouen, ne laissent aucun choix. Il vous eut été loisible, au demeurant, de consulter Le Havre et Caen.

Je considère que le choix de Rouen comme chef-lieu provisoire apparaît naturel. Rouen abrite déjà une capitale de Région et les préfets sont fréquemment conviés à prendre des instructions et rendre des comptes à Paris dont ils seront proches.

Il paraît cependant cohérent que Caen et le Havre puissent être présentes dans cette réorganisation. A Caen revient le mérite de la centralité géographique, elle pourra abriter le Conseil régional et ses services.

Le choix de deux villes distinctes pour abriter les séances du Conseil régional serait, en revanche, peu lisible et inutilement couteux en termes de logistique. Il est naturel de rattacher le lieu des réunions de la Région au seul siège de celle-ci.

S’agissant des directions régionales des services de l’État, il paraît opportun que celles qui relèvent de l’autorité du Préfet (DREAL, DIRNO, …), soient situées dans la même ville. Celles qui, telles la DRFiP ou le Rectorat, ne sont pas sous l’autorité des préfets peuvent être localisées dans une ville autre que celle abritant le Chef-lieu.

Je pense notamment au Havre qui est une ville qui ne manque d’aucun équipement, qui est ouverte sur le monde et possède une industrie dynamique. Une ou plusieurs grandes directions régionales pourraient avec succès s’y implanter. Si les douanes y trouveront naturellement leur place, d’autres y siègeraient sans difficulté, par exemple la DRFiP qui partage son ministère de tutelle avec les douanes.

Mais, au-delà des services de l’Etat et de la Région proprement dite, j’estime que l’unification des deux Normandie doit être l’occasion de conforter nos atouts dans les domaines économiques, culturels et éducatifs.

A ce titre, les trois grandes villes pourraient développer des coopérations d’avenir.

La Normandie pourra également renforcer ses moyens universitaires : une Université de Normandie pourrait également s’implanter avec succès au Havre.

Il m’apparait, pour conclure, qu’entre les trois agglomérations majeures de la Normandie un partage équitable et rationnel des implantations peut être opéré. Je souhaite que les spécificités de chacune des trois grandes agglomérations, spécificité historique, centralité géographique ou dynamisme industriel soient les critères exclusifs des choix opérés, critères appliqués avec une équité toute républicaine ».

SEINEMARITIME.TV

Cematerre, une innovation mondiale

Cematerre est un nouveau matériau de construction à base de terre, mis au point …
Geopixels 2017
Département
de la Seine-Maritime
Hôtel du Département
Quai Jean Moulin, CS 56101
76101 ROUEN CEDEX
Tel : 02 35 03 55 55