smartphones infos informations
 

PRATIQUE

PLUS DE SITES

INFOS MOBILES

Seine-Maritime > Actualités > Institution > Les Présidents des cinq départements normands se sont retrouvés à Caen

Les Présidents des cinq départements normands se sont retrouvés à Caen

Publié le 04/05/2015
Les Présidents des cinq départements normands se sont retrouvés à Caen
Les cinq Présidents des Départements normands se sont réunis pour une première rencontre interdépartementale, ce lundi 4 mai à Caen.
De gauche à droite : Sébastien Lecornu, Président de l’Eure, Philippe Bas, Président de la Manche, Jean-Léonce Dupont, Président du Calvados, Pascal Martin, Président de la Seine-Maritime, Alain Lambert, Président de l’Orne.

Les cinq Présidents des Départements normands, Jean-Léonce Dupont, Président du Calvados, Philippe Bas, Président de la Manche, Sébastien Lecornu, Président de l’Eure, Alain Lambert, Président de l’Orne et Pascal Martin, Président de la Seine-Maritime, se sont réunis pour une première rencontre interdépartementale, ce lundi 4 mai à Caen.

Développer des coopérations nouvelles. Celle-ci visait d’abord à partager un certain nombre de constats, en particulier autour du financement des politiques de solidarité dont dépendent au quotidien des millions de nos concitoyens. Ces politiques consistent pour l’essentiel en trois allocations individuelles (RSA, APA et PCH), et reposent sur un modèle de financement à bout de souffle. L’échelon local prend en charge une part de solidarité nationale de plus en plus lourde. Face au Gouvernement, qui s’est trop peu préoccupé de garantir le financement de ces politiques, le nouveau président de l’Assemblée des Départements de France (ADF) devra au plus vite engager une action énergique, que les cinq Départements normands soutiendront sans réserve.

Dans ce contexte de crise des finances publiques et de recomposition des territoires, les Conseils Départementaux ont vocation à demeurer au cœur de l’organisation locale. Ils doivent continuer à produire un service au public de qualité, de proximité, à coût maîtrisé. Ils ont aussi l’obligation d’être créatifs : les cinq Départements normands souhaitent développer des coopérations nouvelles sur l’ensemble de leurs champs de compétence, à l’image de ce qui a déjà été réalisé par exemple, avec la création de Labéo en 2014.

"Nous allons nous retrouver régulièrement pour échanger, comparer et être, en quelque sorte, dans une logique de boîte à idées. Ce travail commun est nécessaire. C'est aussi une chance pour avoir ensemble une démarche réaliste et pragmatique pour mieux servir les habitants," a souligné Pascal Martin, président du Département de la Seine-Maritime au terme de cette première réunion de travail.

Réactions. Les pistes de travail déjà évoquées sont nombreuses : " Il y a un premier sujet d'urgence qui concerne la fiscalité et les ressources des départements. Il sera d'ailleurs à l'ordre du jour de notre prochaine réunion le 29 juin, a ajouté Jean-Léonce Dupont, président du Département du Calvados. Il y aura également des initiatives à prendre et à imaginer dans la mutualisation de nos moyens (NDLR : électricité. Laboratoires départementaux, etc) et sur les questions du tourisme, du numérique, de l'activité portuaire ou encore pour la sectorisation des établissements scolaires."

Coordonner les actions avec la nouvelle région Normandie. Par ailleurs, dans leurs champs de responsabilité respectifs, les Départements et la nouvelle Région de Normandie, auront à coordonner leurs actions aux travers des schémas désormais prévus par la loi. Là encore, les cinq Départements normands ont la volonté d’aboutir le moment venu, avec la Région, à un dispositif garant de la meilleure utilisation de l’argent public et d’une répartition équilibrée des moyens sur les territoires.

Enfin, le Gouvernement vient de procéder à la désignation des préfets préfigurateurs, qui auront pour mission, en l’espace de quelques semaines seulement, de proposer une réorganisation des services de l’État en région. Les Présidents des cinq Départements normands s’étonnent que le Gouvernement ait porté son choix sur l’un des préfets actuellement en place. En Normandie, plus que n’importe où en France, la complexité de la situation et des enjeux aurait justifié que le Gouvernement choisisse une personnalité neutre et extérieure à la région.

En matière d’organisation des territoires, l’intervention de l’État doit effectivement s’accompagner d’une garantie de neutralité. Elle doit, par ailleurs, être strictement délimitée. Quelle que soit l’opinion exprimée par les membres de l’actuel Gouvernement, c’est la future Assemblée régionale, et elle seule, qui décidera de son siège et des lieux où elle délibèrera.

Au terme de cette première réunion des Présidents, les cinq Départements s’engagent pour que, demain, la Normandie s’organise autour d’une volonté commune d’équilibre, de bonne gouvernance, de respect des territoires et de leurs identités.

SEINEMARITIME.TV

Le défi Géopixels 2017

Que vous ayez l'âme d'un explorateur ou préfériez les randonnées en famille, vou…
Geopixels 2017
Département
de la Seine-Maritime
Hôtel du Département
Quai Jean Moulin, CS 56101
76101 ROUEN CEDEX
Tel : 02 35 03 55 55