smartphones infos informations
 

PRATIQUE

PLUS DE SITES

INFOS MOBILES

Seine-Maritime > Actualités > Social > Grève des agents de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) : la réponse de Pascal Martin à la CGT

Grève des agents de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) : la réponse de Pascal Martin à la CGT

Publié le 10/06/2016
Grève des agents de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) : la réponse de Pascal Martin à la CGT
À la suite du mouvement de grève observé par les agents de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE), Pascal Martin, Président du Département de la Seine-Maritime, réagit.

Réponse de Pascal Martin à la CGT

À l’appel de la CGT, des agents de la Direction de l’Aide Sociale à l’Enfance du Département, et plus particulièrement de l’unité d’orientation et d’évaluation de Rouen, observent un mouvement de grève depuis mercredi 8 juin à midi.

Afin d’écouter leurs revendications, les agents grévistes et leurs représentants ont été reçus par mon Directeur de Cabinet, durant 2 heures, dès l’après-midi même. La revendication de la CGT était alors d’obtenir des garanties sur le remplacement de deux agents permanents ayant quitté la Direction depuis plusieurs semaines.

Dès le 9 juin matin, j’ai répondu que j’étais favorable au remplacement immédiat de ces deux personnels, par un agent permanent pour l’un des postes et par un agent contractuel pour une durée de 6 mois, pour l’autre poste. Ma décision s’appuie sur le fait que les Départements sont actuellement en négociation avec l’État pour une meilleure prise en charge financière de l’évaluation des mineurs isolés étrangers, nouvellement dénommés Mineurs Non Accompagnés (NMA). En effet, le nombre croissant de Mineurs Non Accompagnés justifie que nous nous interrogions sur la répartition des charges financières induites par leur accueil, au regard notamment de l’urgence que requiert leur situation.

Non satisfaits par cette réponse, les personnels en grève ont de nouveau été reçus le 9 juin après-midi par le Directeur Général des Services Départementaux, réunion au cours de laquelle les représentants CGT ont étendu leurs revendications au recrutement de 25 agents, qui, selon eux, manquent à l’effectif de la Direction.

Il a alors été demandé à la CGT d’étayer, par un écrit, cette nouvelle revendication. La CGT a répondu le vendredi 10 juin à midi.
Par la voix du Directeur Général des Services, j’ai immédiatement indiqué que le détail des éléments transmis allait être étudié rapidement.

Non satisfaite de cette réponse, la CGT m’a de nouveau sollicitée deux heures après pour que je reçoive les agents grévistes, au plus tard lundi 13 juin. Ayant un certain nombre d’obligations le lundi 13 juin, notamment une réunion avec le Président de Région et une séance de la Commission Permanente, j’ai décidé de modifier mon emploi du temps afin de recevoir les agents grévistes dès le mardi 14 juin à 8h. La CGT m’a fait connaître alors aussitôt son indisponibilité le 14 juin… pour cause de « mobilisation nationale ».

Je dois avouer que cette réponse est pour le moins surprenante.

Étant favorable à un dialogue constructif avec les salariés et les organisations syndicales, je me suis mis, ainsi que mon Cabinet et la Direction Générale des Services, à la disposition du personnel gréviste. Cependant, je n’entends pas qu’un syndicat professionnel me dicte le jour et l’heure auxquels je dois me mettre à sa disposition en fonction de sa propre actualité nationale.

Je reste donc disponible pour recevoir les personnels grévistes mardi 14 juin à 8h ou mercredi 15 juin à 13h dans un esprit ouvert et constructif.

SEINEMARITIME.TV

Et vous … où en êtes-vous avec les Gouzous ?

Pour les 500 ans de la ville du Havre, le graffeur Jace propose une chasse au tr…
Geopixels 2017
Département
de la Seine-Maritime
Hôtel du Département
Quai Jean Moulin, CS 56101
76101 ROUEN CEDEX
Tel : 02 35 03 55 55