smartphones infos informations
 

PRATIQUE

PLUS DE SITES

INFOS MOBILES

Le territoire > Géographie

Géographie

Publié le 05/08/2014
photo des falaises d'Etretat
Au nord-ouest du bassin parisien, la Seine et la Manche délimitent son territoire et forgent son identité.

Le fleuve et la mer pour identité

La Seine-Maritime a été gâtée par la nature : riches campagnes, bocages, vastes forêts, marécages et tourbes, falaises imposantes... Posée sur un socle de roches sédimentaires, elle dispose d'un sol où alternent épaisses couches de craie et argile à silex, le tout recouvert de limon fertile. Jamais très froid, rarement très chaud, le climat tempéré océanique s'accorde à merveille à la diversité des paysages.

La vallée de Seine

Entaillant le plateau calcaire qui occupe la majeure partie du département, la vallée de la Seine se caractérise par une forte présence humaine et industrielle. Les agglomérations du Havre et de Rouen concentrent la moitié de la population départementale. Entre les deux, le fleuve étale ses méandres bordés de coteaux crayeux, de terrasses sablonneuses et de prairies humides. Profondément transformée par les activités industrielles et pétrolières, la vallée de la Seine n'en conserve pas moins des zones sauvages riches d'une grande biodiversité. Sur les coteaux fleurissent orchidées et violettes de Rouen. Dans les prairies et bocages de saules vivent de nombreux volatiles, dont le râle des genêts menacé d'extinction.

L'estuaire et le littoral

Les vastes roselières et espaces naturels protégés de l'estuaire sont reconnus d'intérêt international. Plus de 270 espèces d'oiseaux y sont répertoriées. Ses vasières abritent des nourriceries pour poissons et crustacés. Les oiseaux migrateurs s'y reposent volontiers. Goélands, mouettes, faucons pèlerin : les falaises du littoral cauchois possèdent également une faune remarquable. D'une hauteur moyenne de 100 m, leur alignement est unique au monde. Il est échancré par une cinquantaine de vallées côtières et de valleuses (vallées sans rivière) permettant l'accès à la mer et aux ports de pêche (Fécamp, Dieppe...). Cette muraille longue de 150 km a son emblème : l'aiguille d'Étretat.

Le Pays de Caux

Bordé par la Côte d'Albâtre au nord-ouest et la vallée de la Seine au sud, le Pays de Caux occupe la plus grande surface du département.
Vaste plateau calcaire couvrant un triangle Rouen-Le Havre-Dieppe, il est entrecoupé de vallées encaissées où coulent de petits fleuves côtiers : la Durdent, la Saâne, la Scie et le plus court de France, la Veule (1 194 m). Essentiellement consacrés au labour, les champs ouverts sont parsemés de clos-masure (ou cour-masure). Sans équivalent dans le monde, ces fermes traditionnelles constituent de véritables marqueurs paysagers. Regroupant l'habitation principale à pans de bois, les bâtiments agricoles et les vergers, elles sont entourées d'un talus (qu'on appelle ici un fossé !) surmontés d'une double rangée de hêtres.

Le Pays de Bray

Changement de décor. À l'est de la Seine-Maritime, le Pays de Bray est vallonné. Un relief de “Boutonnière”. Sur ce territoire de 70 km de long et 15 de large, les haies restent nombreuses.

Le paysage où règnent pâturages et bocages leur doit sa diversité. Dans cette contrée séparant les deux plateaux de Caux et de Picardie, l'habitat est en brique et souvent entouré d'une terrasse pour le protéger de l'humidité. Car au “fond de Bray”, de nombreuses sources alimentent les rivières : Béthune, Andelle, Epte, Thérain. Forges-les-Eaux, une des trois principales cités de ce terroir (avec Gournay et Neufchâtel), doit d'ailleurs sa célébrité à ses thermes.

Forêts d'Eu et d'ailleurs

À l'extrême nord du département, aux confins de la Normandie, la vallée de la Bresle est connue pour son industrie verrière. Outre de nombreux points d'eau et sa rivière très appréciée des truites de mer, la région d'Eu dispose d'un atout majeur : sa forêt peuplée de hêtres. Occupant 9 300 hectares, cette haute futaie est par la taille la deuxième de Seine-Maritime après la forêt de Lyons (10 700 ha).

Le département compte d'autres grands massifs :
Eawy (7 200 ha), Brotonne (6 700 ha) ainsi que Arques, La Londe-Rouvray, Roumare, Le Trait-Maulévrier et la Forêt Verte. Un paradis pour les amateurs de champignons !

 

SEINEMARITIME.TV

Biocar

Biocar l'utilitaire 100 % électrique ! Installé depuis un an sur le port de Diep…
76 Pocket : la Seine-Maritime dans votre poche
Département
de la Seine-Maritime
Hôtel du Département
Quai Jean Moulin, CS 56101
76101 ROUEN CEDEX
Tel : 02 35 03 55 55