smartphones infos informations
 

PRATIQUE

PLUS DE SITES

INFOS MOBILES

Nos actions > Santé / social > Enfance et Famille > Autour de bébé et du jeune enfant > Prévention des accidents domestiques

Prévention des accidents domestiques

Publié le 07/03/2017
Prévention des accidents domestiques

Dans le cadre des missions de Protection Maternelle et Infantile (PMI), les professionnels du Département de la Seine-Maritime animent des réunions d'information et de sensibilisation sur les risques domestiques chez l'enfant. Les médecins, infirmières-puéricultrices de PMI sont des précieux relais d'information pour les assistantes maternelles.

LA CHAMBRE

Pour que l'enfant joue en toute sécurité, il est nécessaire d'aménager sa chambre dans les meilleures conditions.

Jeux et jouets aux normes et taille
Vérifiez que le jouet respecte les exigences de sécurité assurées par une référence aux normes CE. Le jouet doit être accompagné d'une notice en français qui contient toutes les indications sur les précautions à prendre lors de l'utilisation du jouet en fonction de l'âge de l'enfant. Les jouets nécessitant une attention toute particulière sont les jouets gonflables, les jouets en mousse, les jouets fonctionnant avec des piles et les jouets aisément portés à la bouche (billes, par exemple).

Lits
Vérifiez l'espacement des barreaux pour éviter tout risque d'étranglement de l'enfant. Adapter les dimensions du matelas à celles du lit. La hauteur des côtés du lit doit toujours être suffisante pour empêcher l'enfant de tomber lorsqu'il se met debout. Il est absolument déconseillé de coucher un enfant de moins de 6 ans dans un lit en hauteur. Pas d’oreiller, pas de couette ni de couverture, pas de tour de lit. Utiliser une turbulette ou une gigoteuse.

Intoxication au monoxyde de carbone 
Gaz mortel, inodore et invisible, le monoxyde de carbone provoque des maux de tête, des vertiges, une perte de connaissance, un coma voire un décès. Pour prévenir ces risques, faites entretenir vos appareils, conduits et cheminées par un professionnel tous les ans et ne bouchez pas les aérations de votre logement.

Et aussi
Ne placez pas de meubles devant la fenêtre car ils facilitent l'accès de votre enfant à celle-ci. Si les barreaux de votre balcon peuvent laisser passer la tête de votre enfant, n'hésitez pas à installer un grillage de protection.

© Getty Image

© Getty Image

LA SALLE A MANGER

Lieu de vie par excellence, la salle à manger nécessite quelques aménagements pour anticiper certains risques.

La chaise haute
Pour éviter toute chute, l’enfant doit être attaché avec un système 5 points. Vérifier la longueur des sangles et le mécanisme du harnais.

Le trotteur (Youpala)
Il est déconseillé en raison du risque de basculement ou de choc.

Suffocations et étouffements
Certains aliments sont à risques et peuvent provoquer des suffocations ou des étouffements. Les corps étrangers types sont les cacahuètes, les fruits secs, les morceaux de pain et bouts de viande trop gros, les feuilles de salade, les bonbons.

Et aussi
Protégez les accès aux escaliers par des barrières de sécurité. Pensez aussi à protéger les inserts de cheminée brûlants, les coins de table. Installez des cache-prises dans toutes les pièces.
Pensez aussi aux bloque-fenêtre et bloque-placard.

© Ramona Heim - Fotolia

© lukasz wadolkowski-fotolia

LA SALLE DE BAINS

Parmi les accidents les plus fréquents, se trouvent les chutes et les brûlures.

Table à langer
Les chutes de table à langer sont fréquentes. Dès l'âge de 3 ou 4 mois, un enfant est capable de se retourner. Il ne faut donc jamais laisser un bébé sans surveillance. Gardez toujours une main posée sur son ventre. Préparez à l'avance tout ce dont vous avez besoin et emportez le bébé avec vous si vous devez vous éloigner. Ne pas mettre le transat de bébé en hauteur (sur la table par exemple).

Bain, présence obligatoire
Même si l'enfant se tient bien assis dans la baignoire, bien calé dans son siège, hamac ou autre dispositif d'aide au bain, ne le perdez jamais de vue car il peut  se noyer en quelques minutes, même dans 30 centimètres d'eau.

Et aussi
Pour éviter tout risque de brûlure, faites régler l'eau chaude afin que la température ne dépasse pas 50°C. Les médicaments sont à ranger hors de portée des enfants et dans un meuble fermé à clef.

© Hallgerd - Fotolia

© Hallgerd - Fotolia

LE JARDIN

A l'extérieur aussi, votre enfant peut être exposé à des risques. La vigilance est de rigueur.

Soleil
Dès les beaux jours, protégez le corps et les yeux de votre enfant (écran total, chapeau, lunettes). Le coup de soleil est une véritable brûlure avec des réactions immédiates et des lésions irréparables à plus long terme voire des cancers de la peau. Évitez de sortir aux heures les plus chaudes de l’été (12h-16h).

Tondeuse
Ne laissez jamais l'enfant à proximité de la tondeuse et en particulier lorsqu'elle fonctionne. Les projections de petits cailloux, même au ras du sol, peuvent provoquer de sérieuses blessures. De même, prenez garde aux produits agricoles ou de jardinage (raticides, engrais…), qui sont à entreposer hors de portée des enfants dans un lieu fermé à clef.

Barbecue
Avant de commencer un barbecue, assurez-vous de sa stabilité et éloignez les enfants. N'allumez ou ne ravivez jamais un barbecue en y jetant de l'alcool à brûler ou de l'essence.

Chien
Ne laissez pas votre enfant jouer avec un chien en l'absence de surveillance. Apprenez-lui à respecter le territoire de l'animal (sa cage, sa niche, sa corbeille et sa gamelle). Une vigilance toute particulière est impérative lorsqu'il s'agit de chiens d'attaque et de défense (pit-bull, boerbull, rottweiller, staffordshire terrier…) qui doivent être muselés.

Piscine
Depuis le 1er janvier 2006, il est obligatoire d'équiper la piscine de dispositifs de sécurité. Les alarmes, bâches, barrières ne remplacent pas cependant une vigilance humaine. Équipez les enfants de bouées ou de matériels de  flottaison. Surveillez les enfants en permanence et restez à proximité de la piscine. Pensez également à vider les jardinières remplies d’eau car un enfant peut se noyer dans peu d’eau.

Baies
Attention aux baies qui poussent dans le jardin. Ces fruits sauvages sont très souvent dangereux : le muguet,  le houx, le chèvrefeuille, le gui, la belladone, la morelle noire et douce amère, l'arum, l'if. Plus généralement, vérifiez la non-toxicité de vos plantes d'intérieur ou de jardin.

Et aussi
Gare aux balançoires non fixées. Le port du casque est fortement recommandé pour le vélo, le roller ou le skate board.

LA CUISINE

Centre vital de la maison, la cuisine est un lieu qui concentre un quart des accidents domestiques.

Étouffement
De retour des courses, c'est le temps de vider les sacs. Gare aux étouffements si vous laissez votre enfant jouer avec des sacs plastiques qu'il pourrait se mettre sur la tête pour jouer.

Brûlures
Les brûlures ne représentent que 3 % des accidents de la vie courante, cependant il s'agit souvent d'accidents graves qui touchent en particulier les enfants de 1 à 5 ans. Au palmarès des risques les plus courants : plaques électriques, portes de four brûlantes, autocuiseur ouvert, liquides et aliments brûlants. Pour éviter nombre de ces accidents, pensez par exemple à toujours tourner le manche de la casserole ou de la poêle vers l'intérieur du plan de cuisson. Ne pas chauffer le biberon au micro-ondes mais dans un chauffe-biberon. Vérifiez la température des aliments solides chauffés au micro-ondes.

Intoxication
Les produits vaisselle et produits ménagers sont à ranger soigneusement en hauteur hors de portée des enfants. Privilégiez les produits équipés de bouchons de sécurité et équipez les portes de placards d'un système de fermeture à l'épreuve des jeunes enfants.

Coupures
Rangez les objets coupants et piquants (couverts, ciseaux, aiguilles…) hors de portée de votre enfant et dans des lieux  fermés à clefs. Débranchez puis rangez vos appareils électroménagers immédiatement après utilisation.

SEINEMARITIME.TV

Dépistage préventif à l’école maternelle

Chaque année, 15 000 enfants bénéficient d'un bilan de santé dans les écoles mat…
Les défibrillateurs
Département
de la Seine-Maritime
Hôtel du Département
Quai Jean Moulin, CS 56101
76101 ROUEN CEDEX
Tel : 02 35 03 55 55