Actualités Pour vous +servir Seine-MariTEAM76
Seine-MariTEAM76

Seine-MariTEAM76

La sortie Seinoscope du week-end : des visites à l'abbaye de Jumièges et au théâtre romain de Lillebonne

Publié : Il y a 10 mois
Les Journées européennes de l’archéologie ont lieu ces 17 et 18 juin dans la France entière. En Seine-Maritime, l’abbaye de Jumièges et le théâtre antique de Lillebonne participent aux festivités avec des animations et des visites guidées.

Durant deux jours, tous les acteurs et structures en lien avec l’archéologie se mobilisent pour faire découvrir au plus grand nombre cette discipline. Deux sites départementaux s’animent à l’occasion de cet évènement annuel. A Lillebonne, c’est le théâtre romain, un endroit particulièrement prisé des archéologues amateurs et chevronnés. A l’époque de l’Antiquité, Juliobona, comme on nommait la ville, représentait un site stratégique et cet édifice de spectacle en est un témoin bien conservé. Il est le seul vestige de cette période visible dans les environs et un des plus importants du Nord de la France. Les animations de ce week-end spécial prévoient des démonstrations ainsi que des visites animées par des médiateurs culturels.
 
Le second site concerné par les Journées européennes de l’archéologie se trouve à Jumièges. Il s’agit de la fameuse abbaye. Samedi, de 15h à 16h, il sera possible de découvrir les collections lapidaires du vénérable lieu grâce à une visite commentée ouverte à tous. Cette déambulation explique et dévoile les secrets des pierres sculptées qui ont pu être préservées et restituées malgré la démolition du monument après la Révolution française. Les visiteurs peuvent ainsi découvrir le tombeau des « Énervés de Jumièges », chef d’œuvre de la sculpture gothique du XIIIe siècle, dont l’histoire convoque le fantôme de Charlemagne. La visite est également l’occasion d’en savoir plus sur la majestueuse tête de Guillaume le Conquérant qui inaugura lui-même l’abbatiale en 1067. Enfin, la figure d’Agnès Sorel, favorite du roi de France Charles VII, marquera assurément les esprits avec l’exposition de sa dalle funéraire en marbre noir.


Toutes les infos pratiques figurent sur la page Seinoscope dédiée à la visite