Actualités Pour vous +servir Boujou la Seine... et l'Armada !
Boujou la Seine... et l'Armada !

Boujou la Seine... et l'Armada !

La sortie Seinoscope du week-end : Qui es-tu Apollon ?

Publié : Il y a 1 mois
Du 15 avril au 30 novembre, le musée Juliobona à Lillebonne interroge la figure mythique d’Apollon. Les réponses de l’exposition explorent le dieu grec sous toutes ses facettes, et ce, à travers l’Histoire.

C’était il y a près de 200 ans : le 24 juillet 1823, une sculpture en bronze doré de 2 mètres était découverte près du théâtre romain de Lillebonne, un site aujourd’hui géré par le Département. Représentant Apollon, divinité de la musique et du chant, la statue est la plus grande du genre de la Gaule romaine. Elle repose depuis 1853 au musée du Louvre.
 
 
Afin de célébrer le bicentenaire de la trouvaille, une exposition reconnue d’intérêt national par le Ministère de la Culture se tient au musée Juliobona. Ce dernier a rangé temporairement sa collection permanente et repensé entièrement ses espaces scénographiques. Il en ressort un parcours divisé en cinq parties abordant aussi bien l’Apollon joueur de lyre et patron des Muses que l’oracle fameux pour son sanctuaire à Delphes. Son entourage est également évoqué tout comme ses faces méconnues ou plus sombres.

Afin d’illustrer ces thématiques, un grand nombre de pièces archéologiques, archives, manuscrits, BD et œuvres diverses sont exposées. Les visiteurs pourront apprécier des vases, monnaies antiques, dessins, tableaux, statuettes, sculptures de toutes les époques. L’idée des organisateurs étant d’offrir au public un vaste panorama des représentations d’Apollon dans l’art à travers le temps, depuis l’Antiquité jusqu’à l’ère moderne avec la pop culture, par exemple. Des spectacles dédiés aux Muses de l’Antiquité sont également programmés au fil des mois à venir. Citons le premier d’entre eux, un match d’improvisation théâtrale en hommage à Polymnie, muse de l’éloquence. Il aura lieu le samedi 22 avril à Gruchet-le-Valasse. C’est à la salle Claude Laplace qu’il faudra se rendre dès 18 heures pour revivre la pratique antique des joutes verbales.
 
 
Toutes les infos pratiques figurent sur la page Seinoscope dédiée.