Actualités Pour vous +servir Seine-MariTEAM76
Seine-MariTEAM76

Seine-MariTEAM76

Les archivistes de Normandie se réunissent à Rouen

Publié : Il y a 6 mois
©Mathieu Deshayes
Mardi 21 novembre, l’Hôtel du Département accueille une journée consacrée aux archives à l’échelle régionale. De nombreuses structures d’horizons divers dépêchent leurs spécialistes à cette occasion. Ils échangeront sur des thématiques telles que l’archivage numérique ou la conservation préventive. 

La dématérialisation a bouleversé l’art de traiter des archives. Et encore aujourd’hui, son onde de choc n’a pas fini de résonner. Elle sera au cœur des échanges lors de la réunion régionale des archivistes de Normandie. Et c’est Thomas Bernard, directeur adjoint des Archives départementales en charge du site de la tour des Archives, qui le confirme. « Cette journée, voulue à l’origine par le ministère de la Culture, se décline en deux tables rondes. La première aborde les enjeux de l’archivage numérique via des retours d’expérience. Ceux du Centre Hospitalier d’Elbeuf, par exemple, avec leur traitement des dossiers médicaux. La seconde évoque les plans de sauvegarde des biens culturels et les réponses à certaines questions : comment agir en cas de sinistre, que sauver en priorité, quelles informations donner aux pompiers à leur arrivée ? »
 
Les participants à cette journée spéciale proviennent de toute la région. Leurs domaines d’expertises sont aussi très diversifiés. « Il y aura dans l’hémicycle des archivistes municipaux, les Archives départementales, la direction régionale des affaires culturelles (DRAC), le CHU de Rouen, les ports du Havre et celui de Rouen. Pour l’anecdote, il y aura même le Palais Bénédictine. » En conclusion des nombreux échanges, une visite guidée de l’exposition en cours au pôle culturel Grammont « Derrière la porte : Histoires intimes (1700 - 1940) » sera proposée à tous ceux qui le souhaitent. Ce sera l’occasion pour les Archives départementales de la Seine-Maritime de présenter sur place son rôle et ses missions, définies par Thomas Bernard à l’aide d’une simple lettre. « Il y a un moyen mémo-technique à retenir et qui tourne autour du « C » : collecter, classer, conserver et communiquer. C’est ainsi que nous travaillons afin de rendre accessible les archives au public. »
 
Pour en savoir plus sur les ressources en lignes, expositions et les différents sites, il est possible de se rendre sur le site internet des archives départementales de la Seine-Maritime.