Actualités Pour vous +servir Plan hiver : faire face aux intempéries
Plan hiver : faire face aux intempéries

Plan hiver : faire face aux intempéries

L'histoire du textile : l'expérimentation de la teinture naturelle

Publié : Il y a 9 mois
©Olivier Milleville
Il est déjà l'heure de clôturer la web-série sur le textile. Pour cette dernière balade, direction l’abbaye Saint-Georges de Boscherville pour une expérimentation : la coloration d’un textile à base de teinture naturelle.
 
Le Département de la Seine-Maritime et l’artiste coloriste Virginie Lagerbe rendent hommage au botaniste rouennais Louis-Alexandre Dambourney, à travers une exposition présentant ses travaux. Cet homme réhabilita les plantes locales dans l’industrie de la teinture naturelle.
 
Nichés dans la vallée de la Seine, les jardins de l’abbaye Saint-Georges de Boscherville regorgent de nombreuses variétés de plantes et de fleurs, qui pouvaient à l’époque et peuvent encore maintenant être utilisées pour fabriquer de la teinture naturelle pour colorer, entre autres, des textiles.
 
C’est à cela que s’était déjà intéressé Louis-Alexandre Dambourney, né il y a 300 ans. Cet intendant au jardin botanique de Rouen a réhabilité les plantes locales comme la garance. Cette plante vivace de la famille des rubiacées fut largement cultivée pour la teinture rouge extraite de ses rhizomes. Elle est d'ailleurs appelée communément garance ou rouge des teinturiers. Elle sera utilisée dans l’industrie de la teinture naturelle du XVIIe siècle.
Virginie Lagerbe, teinturière coloriste depuis une dizaine d’année, révèle des couleurs extraordinaires à partir de plantes colorantes communes. Les teintes varient en fonction de la nature, de l’année, de la pluviométrie et du type de fibres textiles.
Virginie Lagerbe a imaginé l’exposition « Les couleurs des plantes indigènes » dédiée aux travaux de Louis-Alexandre Dambourney, qui se déroule à l’abbaye Saint-Georges de Boscherville jusqu’au 30 juin de 9h30 à 18h.


 
Dans la vidéo ci-dessous, elle réalise une démonstration avec une teinture faite à partir d’une décoction de résédas de gaudes. Elle nous montre comment un foulard en lin sera bientôt de couleur jaune de manière totalement naturelle.
 

 
Retrouvez le film « Au fil du textile et de ses couleurs en Seine-Maritime » qui regroupe toutes les vidéos sur le thème du textile sur la chaine YouTube du Département.
Exposition tout public.
Tarifs : compris dans le billet d’entrée.
Renseignements : 02 35 32 10 82 ou abbayesaintgeorges@seinemaritime.fr