Actualités Pour vous +servir Plan hiver : faire face aux intempéries
Plan hiver : faire face aux intempéries

Plan hiver : faire face aux intempéries

Un mariage sous cloche

Publié : Il y a 6 mois
©Véronique Hénon
Toujours en direct du château de Martainville, la rédaction vous propose aujourd’hui de faire le tour du globe. Nul besoin de préparer votre valise, il s’agit juste de s’intéresser à un curieux globe de mariage.
 
Il y a deux jours, nous évoquions le collier d’esclavage, un présent offert par le fiancé à sa future épouse. Le temps est passé et la noce a été célébrée. Comment conserver un souvenir impérissable de cet événement ? Car s’il s’agit de la plus belle journée de toute une vie, celle-ci passe toujours trop vite et le poids des ans fait son effet.
 
Une solution : le globe de mariage. Celui qui est conservé au château de Martainville daterait de 1860. Le novice qui contemple cet objet sans en connaître l’utilité pourrait volontiers penser à un hommage à Dame Nature. Le végétal y est roi, protégé et valorisé par cette cloche qui aspire à défier le temps. Mais la symbolique est autre puisqu’il célèbre l’union de deux êtres, et plus précisément la merveilleuse journée où le fameux « oui » fut prononcé à tour de rôle.
 
Présent dans de nombreuses familles normandes, en souvenir du jour du mariage, le globe abrite la couronne et le bouquet de la mariée, composés de fleurs en tissu ou trempées dans la cire afin d’en assurer la longévité. Les petites fleurs de myrte, d’oranger, de lilas, de jasmin, de muguet ou de rose ornent cette couronne et les bouquets de la mariée, du garçon et de la demoiselle d’honneur. Ces objets sont conservés par le couple, précieusement protégés sur un coussin de velours rouge parfois agrémenté de miroirs afin de chasser le mauvais œil, sous un globe de verre.
 
Cette présentation n’est pas pour autant figée. Au fil de la vie, le globe, exposé dans la chambre du couple ou bien plus à la vue dans la pièce à vivre, pourra également accueillir la couronne de communion des enfants. La tradition n’est plus mais la conservation des dômes de verre de cette époque nous rappelle que le mariage est à la fois une belle fête dont il faut entretenir le souvenir et une chose fragile qu’il convient de préserver jour après jour.

Pour en savoir plus sur le musée départemental abritant ce globe rempli d'émotions : www.chateaudemartainville.fr