Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
COVID-19 : point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

Culture Mix

Publié : Il y a 1 mois
©Pixabay

Chaque semaine, l’équipe de la Médiathèque départementale de la Seine-Maritime (MdSM) vous fait partager ses derniers coups de coeur ! Au programme aujourd’hui : le féminisme à la portée des enfants, Proust revisité et une chouette histoire de chouette.

 

Nous sommes tous des féministes
Chimamanda Ngozi Adichie
Gallimard jeunesse/ 2020

Un documentaire jeunesse présenté par Martine

Il s’agit du manifeste féministe de l’écrivaine nigérienne excellemment adapté pour un public jeune. Le texte s’adresse à tous (filles et garçons) et c’est sa force. Chimamanda Ngozi Adichie puise dans ses expériences et son vécu pour parler de la condition des femmes et milite pour l’égalité des sexes. Sa connaissance et sa familiarité avec les deux cultures africaine et américaine enrichissent singulièrement ses propos. Elle est drôle, percutante et réfléchie tout à la fois.

Pourvu que chacune la lise !

 

Longtemps je me suis couché de bonheur
Daniel Picouly
Albin Michel/ 2020

Un roman présenté par Corinne

En général les romans de la rentrée ne sont pas gais. C’est sans doute qu’ils s’appliquent à questionner notre monde tel qu’il va, c’est-à-dire mal. Mais celui-ci échappe à la règle. Il lorgne plutôt du côté de la fantaisie et de l’imaginaire. Et si vous n’êtes pas allergique à Proust et son œuvre, il vous tirera plus d’un sourire à chaque page.

C’est l’histoire d’une éducation sentimentale revue et corrigée à la mode proustienne. L’intrigue se déroule dans les années 60. On suit un garçon de 15 ans habitant la Cité Million et élève de 3e au collège Frédéric-Joliot-Curie à Orly. Ses profs sont plus ou moins tous tombés dans le grand bain « Proust » à cause de Monsieur Taquin, son prof de français. Ce dernier voue à l’auteur une passion dévorante, en épice tous ses cours et transmet le virus à ses élèves. Alors quand dans une librairie, l’adolescent croise la fille de ses rêves, un tome de “À la Recherche du Temps perdu” à la main, il voit en elle son Albertine et n’aura de cesse, avec son copain Bala, de la retrouver, d’imaginer un enlèvement et de devenir Proust lui-même. Nos deux pieds nickelés biberonnés aux mots de Proust nous entrainent alors dans leurs aventures, réelles ou imaginaires, tant l’auteur mêle joyeusement délires abracadabrantesques et réalité d’une cité de banlieue.

Sous ce texte plein de verve et de truculence se dessine un bel hommage à Proust évidemment, à la passion des profs et à cette période de turbulences qu’est l’adolescence.

 

L’Odyssée de Choum
Julien Bisaro & Claire Paoletti 
Les Films du Préau/ 2020

Un film d’animation jeunesse présenté par Marc

Un jour de tempête Choum, la petite chouette, se retrouve par terre, le bec dans l'eau avec un autre œuf de la nichée. Après avoir cru voir sa mère en un écureuil qui passait par là mais n'avait pas la fibre maternelle, elle part en quête d'une chouette maman. Ses deux grands yeux écarquillés et ses petits cris en forme de points d'interrogation restent sans réponse. Elle est repoussée par d'autres mamans pas chouettes mais gentilles quand même, jusqu'à ce que...

C'est une histoire assez classique somme toute mais le film est touchant, drôle et tendre comme un doudou. Le dessin, tout en douceur est superbement mis en couleurs.

À regarder avec de grands yeux.