Actualités Pour vous +servir Seine-MariTEAM76
Seine-MariTEAM76

Seine-MariTEAM76

Des courts-métrages à déguster sans attendre

Publié : Il y a 17 jours
La 23e édition du Courtivore bat son plein à Rouen et à Mont-Saint-Aignan depuis le 15 mai et se poursuivra jusqu'au 8 juin. Ce festival, incontournable pour les amateurs de courts-métrages, propose une programmation riche et variée, mettant en lumière des oeuvres de fiction, d'animation et des documentaires.

Confidentiel il y a quelques décennies, le court-métrage est un genre cinématographique de plus en plus apprécié du grand public. De nombreuses villes françaises accueillent des festivals dédiés aux films de courte durée (moins de 30 mn). L’agglomération rouennaise ne fait pas exception avec cette année l’organisation de la 23e édition du festival du Courtivore.

Parmi les 1 324 courts-métrages venus du monde entier, 21 sont sélectionnés pour la compétition principale. Ces films sont répartis en trois séances qui se déroulent au Cinéma Ariel de Mont-Saint-Aignan. Lors de chaque séance, sept courts-métrages sont projetés, et le public vote pour ses deux favoris. Les deux premiers actes de la compétition se sont tenus les 17 et 24 mai. La troisième séance préliminaire est programmée pour le 31 mai, où les derniers courts-métrages en compétition seront projetés.

La grande finale, qui aura lieu le 8 juin au Cinéma Omnia de Rouen, verra les six courts-métrages sélectionnés s’affronter une dernière fois. Lors de cette soirée, un jury décernera plusieurs prix : le prix du public, le prix du jury étudiant, la mention spéciale collèges et lycées, et enfin le prix « en short ».

En marge de la compétition, des séances spéciales sont prévues tout au long du festival. Trois sont encore au programme :
  • Le samedi 1er juin, à la bibliothèque Saint-Sever, une projection-rencontre des monteurs et monteuses de cinéma est organisée, ainsi qu’un atelier « Mash-Up » permettant aux curieux de découvrir les techniques du montage de cinéma.
  • Le mardi 4 juin, au Centre Photographique Rouen Normandie, la séance « Flore fantastique » permet de visionner sept court-métrages en lien avec le festival Normandie Impressionniste.
  • Le mercredi 5 juin, au Quartier Libre, la séance « Sueur froides » réunit 5 courts-métrages fantastiques

Le festival Le Courtivore 2024 promet encore de belles surprises et des moments forts dans les jours à venir. Que l’on soit amateur de cinéma, curieux ou passionné, il ne faut pas manquer les prochaines projections et événements de cette nouvelle édition. Pour plus d'informations, se rendre sur le site officiel du festival.