Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
COVID-19 : point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

Le coup de coeur de la rédaction : visiter Venise sans quitter son fauteuil

Publié : Il y a 14 jours
©Nathalie Stenek

Chaque vendredi, l'équipe de la rédaction de Seine-Maritime Magazine vous propose de partager ses coups de coeur. Aujourd'hui Nathalie vous invite à voyager autrement avec une découverte originale de Venise la Sérénissime, sans sortir de chez vous. 

Déjà, à l'évocation de son nom, Venise divise. Certains diront qu'ils rêvent d'y aller, d'autres que c'est la destination la plus "clichée" qui soit. Mais ce chef d'oeuvre architectural bâti sur pilotis, dont l'existence même tient à la fois du mystère et du miracle, attire habituellement chaque année 30 millions de visiteurs. Un record de fréquentation qui transforme la ville sur l'eau et ses étroites ruelles multiséculaires en parc d'attraction géant. Un tourisme de masse qui étouffe jusqu'au touriste lui-même. Car visiter une ville italienne sans en entendre la langue, couverte par les brouhahas des 36 nationalités qui envahissent la cité chaque jour gâche le dépaysement et retire évidemment à la poésie que la beauté des lieux suscite. Alors que nous sommes tous condamnés à faire provisoirement un trait sur nos envies de voyage, je vous invite à partir à Venise, sans valise à roulettes qui claque sur les pavés. Une échappée belle de 5 minutes à quelques heures selon vos envies et approuvée par les 53 000 habitants de la cité des Doges qui vous remercieront d'être resté chez vous.

Voyage historique

Pour apprécier Venise à sa juste valeur, il faut tout d'abord s'autoriser à sortir des “clichés battus”. Venise, certes, renvoie la plupart d'entre nous à l'image des gondoliers qui poussent la sérénade, aux pigeons qui envahissent la place San Marco et aux 1000 boutiques identiques de bijoux en verre de Murano made in China. Mais résumer la cité à cela serait se priver de tout ce qui contribue à la véritable magie de Venise, loin des vendeurs de pacotilles : son histoire, sa culture, ses traditions, sa splendeur et sa part d'ombre. Une exploration historique de 1000 ans à 1500 kilomètres de la Seine-Maritime sans attestation de déplacement, voilà la première étape que je vous propose à travers quelques vidéos et un podcast.

Commençons par le commencement... celui de la création de la cité. Ce premier reportage vous explique en quelques minutes comment Venise tient sur l'eau. Un véritable défi technologique qui étonne encore aujourd'hui. 

Autre particularité de Venise : c'est ici qu'est né le premier ghetto juif au XVe siècle. Le terme de ghetto provient en effet de "geto" qui signifie la fonderie en italien, nom qui servira ensuite à désigner tout quartier réservé aux juifs.

 Avec ce podcast vous apprendrez que la ville a toujours suscité l'admiration et exacerbé les fantasmes de nombreux artistes français, poètes, peintres, écrivains tels que Proust, Monet, Manet, Hugo, Flaubert ou encore Emile Zola lui même d'origine vénitienne.  

 

Visite virtuelle immersive

Après cette découverte historique je vous invite à parcourir la Venise du XXIe siècle avec Street view, sur l'eau et sur terre. En effet, quelque 427 km à pied et 184 km en bateau s'offrent à vous. Confortablement installé dans votre canapé, montez à bord d'une embarcation pour silloner le Canal Grande, les Champs-Elysées vénitiens. Cette avenue d'eau, longue de 3,8 km, coupe la ville en deux. Bordées par plus de 170 bâtiments datant du XIIIe au XVIIIe siècle, vous pourrez admirer les palais les plus prestigieux, témoins de ce que fût la splendeur de la République de Venise. Passez sous le pont Rialto, le premier et le seul jusqu'au XIXe siècle à faire le lien entre les deux rives. Construit initialement en bois en 1264, il fut restauré à plusieurs reprises avant d'être totalement reconstruit en 1591 en pierre et marbre d'Istrie. Avec une arche unique de 28 mètres de portée et située à 7,50 mètres au-dessus de l'eau, le tout bâti sur 12000 pilotis, il représente l'une des plus grandes prouesses architecturales de la cité. Aventurez-vous dans l'un des 45 canaux qui jouxtent le Grand Canal pour entrer dans le coeur de Venise et passer sous le célèbre pont des Soupirs. Puis sortez du bateau pour explorer la ville à pied sans oublier que la meilleure façon de visiter Venise et de s'y perdre...  alors engouffrez-vous dans les ruelles, enfoncez-vous loin des points touristiques sans risque puisqu'un simple clic sur la carte vous permettra de retrouvez votre chemin. Buon viaggio !

Pour admirer la ville à toute heure, voici un lien qui vous permettra d'être en connexion directe avec elle. Il n'est pas nécessaire de se lever tôt pour profiter de la quiétude de Venise. En cette période de confinement, les touristes sont absents et la ville vit au rythme de ses habitants. Voyez par vous même à travers les différentes webcam installées sur les toits des hôtels et des palais. Venise s'est comme endormie, profitant d'un moment de calme pour se reposer, avant que les touristes ne reviennent depuis les quatre coins du monde...