smartphones infos informations
 

PRATIQUE

PLUS DE SITES

INFOS MOBILES

Seine-Maritime > Actualités > Culture > Le Département a inauguré le nouveau jardin du cloître de l’abbaye Saint-Georges de Boscherville

Le Département a inauguré le nouveau jardin du cloître de l’abbaye Saint-Georges de Boscherville

Publié le 09/11/2017
Le Département a inauguré le nouveau jardin du cloître de l’abbaye Saint-Georges de Boscherville
Le nouveau jardin du cloître de l’abbaye Saint-Georges a été inauguré le 8 novembre à Saint-Martin-de- Boscherville en présence notamment de Pascal Martin, Président du Département de la Seine-Maritime.

Fondée en 1113, l’abbaye bénédictine Saint-Georges a été construite à flanc de coteau dans un site où se succédèrent, depuis le 1er siècle avant J-C, plusieurs lieux de culte païens, puis chrétiens. Ce site privilégié a conservé intacte la qualité de son environnement paysager des bords de Seine. Au cours de son histoire, il a connu des créations, des destructions, des reconstructions et des restaurations.

L'église abbatiale, du plus pur style roman normand, frappe par l'harmonie de ses lignes, de ses proportions et sa grande luminosité. Curiosité et émotion accompagnent le visiteur jusque dans les jardins restaurés d'après des plans et documents d'archives du XVIIe siècle. De ces jardins, on découvre également une vue panoramique sur la vallée de la Seine et l'ensemble de l'abbaye. Le cloître de verdure complète l'abbaye d'une note originale.

Création du jardin du cloître décidé par l’ATAR

L’ATAR a voulu recréer un jardin tel qu’il était à l’époque mauriste. Pour étayer sa réflexion, elle a disposé de deux documents, celui du Monasticum Gallicanum, perspective cavalière de 1683 et le dessin aquarellé de Roger de Gaignières de 1702. Les travaux ont été menés avec les conseils du paysagiste Louis Benech. Le jardin des senteurs est une création moderne s’inspirant des jardins d’agrément médiévaux. La plus grande partie des travaux a été réalisée par les membres des chantiers d’insertion.

Une souscription en ligne

L’ATAR, qui gère le site de l’abbaye Saint-Georges-de-Boscherville, a souhaité recréer un jardin de cloître avec les éléments symboliques classiques d'un jardin monastique. Un bassin central, agrémentera un jardin aux parterres de gazon finement coupé. Ces figures géométriques évoqueront ainsi les broderies des abbayes du XVIIe siècle. Les éléments de fondation seront mis en valeur par des sables d'une couleur différente des allées. Cet espace, tourné vers le ciel, respectera la sobriété qui caractérise les jardins à la française qui s'étendent actuellement sur le coteau, derrière le chevet de l'église abbatiale.

Pour que le jardin du cloître retrouve ses lettres monastiques, une souscription publique a été lancée au printemps dernier sur la plateforme Commeon. Elle a permis de récolter une somme de 2 220 €.

Transfert de gestion à compter du 1er janvier 2018

Le Département de la Seine-Maritime est propriétaire de l’abbaye Saint-Georges de Boscherville, classée Monument Historique et dont les jardins sont labellisés “jardins remarquables” par le Ministère de la Culture.
La gestion de l’abbaye avait été confiée à l’Association Touristique de l’Abbaye Romane (ATAR) par un bail emphytéotique de 30 ans qui arrive à échéance fin 2017. À l’issue de ce bail, le Département de la Seine-Maritime, en accord avec l’ATAR, reprendra la gestion directe de ce site prestigieux. Le Département s’engage à procéder au recrutement des 7 salariés permanents de l’association ATAR sur des contrats de droit public, et conservera également la présence d’un chantier d’insertion (comme le faisait l’ATAR) pour entretenir les jardins.

Signature de conventions

L’inauguration a été suivie de la signature de deux conventions de mécénat en nature du groupe Jullien Développement par le biais des pépinières Truffaut :

Avec l’ATAR, le Groupe Jullien Développement apporte un don en nature se traduisant par la fourniture de gazon pour la réalisation du nouveau jardin du cloître.

Avec le Département, le Groupe Jullien Développement (pépinières Truffaut), partenaire du Département depuis quelques années, apporte son soutien par un don en nature. Celui-ci se traduit par la mise à disposition du Département d’un support d’affichage installé dans chacune de ses trois jardineries (Isneauville – Barentin et Gournay en Bray) qui contribue à la valorisation et la promotion des sites et musées.

Politique de mécénat

Cette convention s’inscrit pleinement dans la politique départementale en matière de mécénat et de partenariat culturel. En effet, lors de sa séance du 2 février 2016, l’Assemblée Départementale a validé les orientations permettant au Département d’initier une politique dynamique de mécénat à destination des entreprises et des particuliers. Le Département a ainsi souhaité renforcer ses liens avec les entreprises présentes sur son territoire en leur offrant la possibilité de soutenir des projets de développement culturels pouvant aussi bien concerner la restauration de sites patrimoniaux prestigieux dont il est propriétaire, que des événements culturels d’envergure déployés sur toute la Seine-Maritime et attirant un large public.

SEINEMARITIME.TV

La fédération nationale des Paniers de La Mer

Porté par l’association Actif insertion, l’atelier installé sous la criée dispos…
76 Pocket : la Seine-Maritime dans votre poche
Département
de la Seine-Maritime
Hôtel du Département
Quai Jean Moulin, CS 56101
76101 ROUEN CEDEX
Tel : 02 35 03 55 55