Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilActualités

Musiques actuelles : le CEM inauguré au Havre

Retour
Le CEM (Centre d’Expressions Musicales) a été inauguré vendredi 23 mars, au Havre, dans l’enceinte du Fort de Tourneville. Il se présente aujourd’hui comme un pôle de musiques actuelles unique en France.
Publié : Il y a 3 mois

Avant un long week-end festif, il y avait déjà la foule des grands jours, vendredi 23 mars, pour l’inauguration officielle du CEM (Centre d’Expressions Musicales), un équipement unique en son genre dédié aux musiques actuelles.

Créé au Havre en 1986 par une petite équipe de passionnés, l’association le CEM s’installe dans le centre-ville du Havre au 10, rue Franklin. Au fil du temps, ses locaux s’avèrent inadaptés au développement de ses activités.

En 2010, le CEM se penche alors sur un projet de pôle de répétitions et de scène pédagogique au Fort de Tourneville. Trois ans plus tard, en 2013, le Sonic (pôle de répétitions de 800 m2) est inauguré, Les lieux s’étendent ensuite sur 300 m2 avec un bar et un département de formation professionnelle en octobre 2016 et janvier 2017. Puis, après 8 ans de préparation, c’est enfin l’école qui ouvre ses portes sur 1 200 m2 en janvier 2018.

Le CEM est ouvert à tous. Il s’adresse aux débutants comme aux initiés, aux enfants comme aux adultes. Il propose également de projets culturels et artistiques comme Feedback, une action d’insertion destinée aux bénéficiaires du RSA et demandeurs d’emploi. Le CEM intervient également, hors de ses murs : en milieu carcéral, en hôpital psychiatrique, dans les quartiers, en milieu scolaire…

Aujourd’hui et 32 ans après ses débuts, le CEM compte 800 élèves, une équipe de 20 permanents et 40 professeurs. Il a investi 2 300 m2 de locaux composés de 17 salles de cours, 6 studios de répétition, un studio d’enregistrement pédagogique, un centre de formation, une salle de concert/ scène pédagogique appelée le Tube, un bar et une galerie d’exposition. 

Le Fort de Tourneville offre ainsi un écrin sur mesure à l’association. Ce sont les 2 architectes Yvan Franic et Michel Garcin qui ont transformé cet ancien bâtiment militaire en un pôle de musiques actuelles unique en son genre en termes de performances techniques, acoustiques et esthétiques.

Avec ces locaux plus vastes et dorénavant vraiment adaptés à ses différentes activités, le CEM peut continuer à développer ses 3 axes de travail : jouer, partager et évoluer, le tout dans un véritable lieu de vie et autour des musiques amplifiées allant du rock au rap, de la pop au heavy, de la soul au reggae et en passant par le blues et le jazz.