smartphones infos informations
 

PRATIQUE

PLUS DE SITES

INFOS MOBILES

Seine-Maritime > Actualités > Actualité > L'Adie Normandie fête ses 20 ans (3/4)

L'Adie Normandie fête ses 20 ans (3/4)

Publié le 13/11/2017
L'Adie Normandie fête ses 20 ans (3/4)
Dans le cadre du mois de l’économie sociale et solidaire, l’Association pour le droit à l’initiative économique (l’Adie), soutenue par le Département, est mise à l’honneur à travers des portraits de créateurs (3/4).
Adjo Pierson, couturière retoucheuse

Adjo Pierson a le sourire. Invitée par l’Adie, elle a fait le déplacement depuis Barentin pour rencontrer d’autres créateurs d’entreprises et les partenaires de l’association à l’occasion de cette tournée anniversaire. Si elle ne fait pas partie des créateurs visités sur le lieu de leur entreprise c’est parce qu’elle travaille principalement chez elle. Couturière de métier, elle propose un service de retouches à domicile « Je vais chercher les vêtements à retoucher chez les gens et je leur rapporte une fois le travail fait. Il s’agit principalement de personnes âgées qui ont des difficultés à se déplacer » Parler de son projet est important pour elle. Comme pour la plupart des entrepreneurs rencontrés, il est l’aboutissement d’un passé de salarié semé d’embûches car parsemé de trop nombreuses périodes de chômage. Alors, devant la difficulté de trouver un emploi stable, elle a décidé d’inventer le sien il y a trois ans.

Pour Adjo, s’adresser à l’Adie pour obtenir un crédit était une nécessité « Les banques n’auraient jamais voulu me financer. Je suis seule et elles demandent trop de garanties ». Mais aussi une évidence « En Afrique, j’étais responsable administrative d’un organisme de microfinance, la Coopec (Coopérative d’épargne et de crédit) », précise-t-elle. C’est donc tout naturellement qu’Adjo s’est adressée à l’Adie pour mener à bien son projet. Un financement d’un montant total de 7 000 euros en plusieurs étapes qui lui a permis, dans un premier temps de s’équiper en matériel : machine à coudre, surjeteuse, ciseaux, aiguilles, fils et épingles… Puis, dans un second temps, Adjo a bénéficié d’un microcrédit pour acquérir une voiture, indispensable pour exercer son activité de couturière à domicile.

Car la non-mobilité peut être un frein à la création, au développement d’une entreprise ou au retour à l’emploi salarié pour les bénéficiaires de minima sociaux, le principal public de l’Adie qui a attribué 56 microcrédits pour la mobilité en Seine-Maritime en 2016. C’est précisément pour les initiatives qu’elle développe et les projets qu’elle accompagne dans ce domaine que le Département de la Seine-Maritime a apporté un soutien financier de 30 000 euros à l’association en 2016. L’insertion et l’inclusion sociale est l’une des prérogatives du Conseil départemental, dont les solidarités constituent le cœur des compétences avec un budget annuel 2017 de 789 millions d’euros dont 261 alloués à l’insertion et au RSA.

Pour développer sa petite entreprise, Adjo a des projets plein la tête. Elle compte bien surfer sur la mode du wax, le tissu africain aux imprimés bariolés, pour confectionner toute une collection de sacs. « J’ai l’idée aussi de m’installer sur les marchés avec ma machine à coudre pour y proposer un service de retouche pendant que les gens font leurs courses ».

Des projets pour les beaux jours. « En hiver l’activité est plus calme, mais l’été ça marche, j’ai des clients fidèles », conclut-elle avec le sourire, le même qui ne l’a pas quitté depuis le début de l’entretien.

Plus d'infos : www.adie.org

facebook Anonkoua couture

SEINEMARITIME.TV

La fédération nationale des Paniers de La Mer

Porté par l’association Actif insertion, l’atelier installé sous la criée dispos…
76 Pocket : la Seine-Maritime dans votre poche
Département
de la Seine-Maritime
Hôtel du Département
Quai Jean Moulin, CS 56101
76101 ROUEN CEDEX
Tel : 02 35 03 55 55