Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

Le Département commence la campagne de vaccination de la troisième dose en résidences autonomie

Publié : Il y a 26 jours
©Archives Dpt 76 Marceau Bellenger
Dès ce vendredi 24 septembre, les médecins de PMI du Département de la Seine-Maritime se mobiliseront au sein des résidences autonomie afin d’administrer la troisième dose contre la Covid-19 aux plus fragiles.
 
Une organisation reconduite
Dès la première vague de vaccination contre la Covid-19 l’hiver dernier, le Département de la Seine-Maritime avait décidé de prendre en charge la vaccination des personnes âgées dans les résidences autonomie. En effet, en qualité d’autorité de tutelle de ces établissements et afin de faire courir le moins de risques possible aux personnes âgées, le Département avait mis en place une organisation afin qu’en Seine-Maritime la vaccination soit organisée au sein même des résidences, évitant ainsi à ceux qui y habitent de se déplacer.
 
La campagne de la troisième dose ayant été lancée en septembre auprès des plus de 80 ans et des personnes à risque, c’est donc tout naturellement que les équipes constituées de médecins, d’infirmières de PMI, de sages-femmes et de secrétaires seront de nouveau déployées dans chacune des 103 résidences réparties sur le territoire pour effectuer la vaccination.
 
Des équipes mobiles
Au-delà des aînés, la collectivité a véritablement tenu à faciliter la démarche pour divers publics.
Avec le vaccinobus, un centre de vaccination mobile mis en place au printemps dernier en milieu rural, les professionnels de santé départementaux, habitués à travailler en Centre Médico-Sociaux, ont souvent été sur la route.
Après avoir sillonné les campagnes afin d’administrer le vaccin aux habitants éloignés des centres de vaccination, les deux vaccinobus du Département se sont rendus début septembre dans des quartiers prioritaires, à la rencontre des plus fragiles.
 
Puis, avec la rentrée, une dizaine de collèges éloignés des vaccinodromes ont vu ce bus arriver devant leurs grilles, permettant ainsi aux jeunes n’en ayant pas encore eu l’occasion de recevoir leur première dose de vaccin. Cette campagne s’achève aujourd’hui et reprendra le 7 octobre, pour administrer la deuxième dose.