Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilActualités

Le rendez-vous insolite du mercredi : pourquoi y a-t-il des galets sur les plages de la Seine-Maritime ?

Retour
Tout l’été, la Seine-Maritime vous livre ses secrets : chaque mercredi, découvrez une anecdote sur le département !
Publié : Il y a 1 mois
La raison est tout aussi scientifique que naturelle. Les galets naissent logiquement de la chute de pans de falaises. Attaqués par les vagues, ces morceaux de calcaires vont se dissoudre pour ne laisser à la plage que des silex. Sculptées par le flux et le reflux des marées et des vagues, polies par le sable des fonds marins, ces pierres s’arrondissent en quelques mois. Et ces cailloux sont très précieux ; la silice des galets noirs de Seine-Maritime a longtemps été utilisée pour apporter un aspect translucide à la porcelaine. 

Pourquoi le ramassage des galets est-il aujourd’hui interdit ? 
En Seine-Maritime, il est depuis de nombreuses années interdit de ramasser les galets. En effet sur la côte d’Albâtre, on estime avoir perdu 50 % de galets par rapport au stock existant début XIXe siècle. Or ils constituent une protection naturelle entre la côte et les terres. C’est une question d’équilibre entre l’énergie de la mer et le niveau de la mer. Les apports de galets ne compensent pas parfaitement l’élévation du niveau marin, c’est la raison pour laquelle nos plages reculent : la mer grignote et il n’y a pas assez de sédiments qui arrivent. Alors pour préserver nos belles plages, préservons ces cailloux qui vous massent généreusement la voûte plantaire l’été venu en les laissant sur place.