Actualités Pour vous +servir Plan hiver : faire face aux intempéries
Plan hiver : faire face aux intempéries

Plan hiver : faire face aux intempéries

L'eau, c'est la vie !

Publié : Il y a 10 mois
©Archives départementales de la Seine-Maritime-Alan Aubry
Célébrée chaque année le 22 mars, la Journée mondiale de l'eau attire l'attention sur l'importance de l'eau douce et plaide pour la gestion durable de cette ressource naturelle.
 
L'eau est l'élément liquide le plus répandu sur la surface de la Terre. Elle est indispensable à toute forme de vie sur la planète et il est aujourd’hui nécessaire d'agir pour lutter contre la crise mondiale de l'eau.
La Journée mondiale de l'eau,  instituée par l’Organisation des Nations unies, se célèbre tous les ans le 22 mars avec des thèmes différents. Celui de cette année est : « Eaux souterraines : rendre l’invisible visible ».
 
Le Département de la Seine-Maritime accompagne techniquement et financièrement les porteurs de projets dont les initiatives se rapportent à l’eau, la nature et la biodiversité.
 
Assainissement, eau potable, espaces naturels, eau pluviale, rivières, zones humides et biodiversité sont des thématiques importantes pour les élus et pour les citoyens. Le Département mobilise experts, techniciens et ressources pour aider les collectivités prenant des initiatives. Cela se traduit par un accompagnement autour de visites techniques, des diagnostics de fonctionnement, suivis de projets, journées d’échanges, sensibilisations d’agents concernés, aides à la rédaction de documents importants et bien d’autres dispositifs encore.
 
Le SATESE (Service d’Assistance Technique à l’Exploitation des Stations d’Épuration)
Les eaux usées domestiques sont collectées et acheminées vers des stations d’épuration avant d’être rejetées, débarrassées d’une grande partie de leur pollution vers le milieu naturel. Afin de préserver les milieux naturels, des techniciens du SATESE à la Direction de l’Environnement accompagnent les porteurs de projets en assainissement collectif.
 
La CATEP (Cellule d’Animation Technique en Eau Potable et Pluviale)
Aujourd’hui, citoyens et élus ont pris conscience de la nécessité de protéger la ressource en eau potable. Des techniciens de la CATEP à la Direction de l’Environnement accompagnent les porteurs de projets en leur apportant leur aide pour protéger la ressource en eau potable et favoriser une gestion intégrée des eaux pluviales.
 
La CATENR (Cellule d’Animation Technique pour les Espaces Naturels et les Rivières)
La Seine-Maritime est parcourue par un réseau de fleuves côtiers et de rivières d’environ 1 200 km (hors Seine). Ces cours d’eau et leurs milieux associés sont de véritables réservoirs de biodiversité. Conscient de la fragilité de ces milieux et des pressions qu’ils subissent, le Département s’est engagé depuis plusieurs années en leur faveur au travers de sa politique pour les Espaces Naturels Sensibles (ENS) afin de les préserver et de les restaurer. Souhaitant affirmer un caractère volontariste, cet engagement a été élargi au patrimoine naturel dit plus « ordinaire » (haies, mares, vergers) pour préserver les identités paysagères du Département.

Pour plus d’information :
Direction de l’Environnement
Service Eau, Développement Durable, Énergie
eau@seinemaritime.fr ou au 02.32.81.68.73
 
Le Laboratoire Départemental d'Analyses (LDA 76)
Porté par le Département de la Seine-Maritime, le LDA 76 basé à Rouen assure plusieurs missions, notamment la veille de la sécurité sanitaire de denrées alimentaires, le contrôle de la qualité de l’eau et de l’air, ainsi que le suivi de la santé animale. En complément de ces tâches, la structure sait par ailleurs s’adapter au contexte pour mettre à profit son expertise et son savoir-faire.
 
Dans le cadre du plan de lutte contre la Covid-19, la réussite d’essais inter-laboratoires lui a permis de rejoindre il y a quelques mois le réseau Obépine, consortium de recherche dont l’objet est de détecter d’éventuelles traces du virus dans les eaux usées.
Pour contribuer à cette surveillance épidémiologique, le LDA 76 s’est formé à la méthode appliquée au niveau national et a acquis l’équipement nécessaire.