Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilActualités

Mémoire vive

Retour
Le Département soutient les projets en faveur du devoir et du travail de mémoire.
Publié : Il y a 15 jours

Le Département, très attaché au Devoir et au Travail de Mémoire, consacre chaque année 120 000 € à la politique mémorielle départementale aidant notamment les associations d’anciens combattants pour leur fonctionnement et les collectivités territoriales et autres porteurs de projets pour l’organisation de manifestations exceptionnelles sur cette thématique.


En 2014, a débuté le cycle des commémorations nationales et internationales du centenaire de la Première Guerre Mondiale qui s'inscrit dans plusieurs enjeux mémoriels. Tout d’abord, celui de la compréhension de l’Histoire, en général, et d'une épreuve, en particulier, qui engagea l'ensemble de la société française.
Ensuite, celui de la transmission de cette mémoire aux Français d'aujourd'hui, à travers un hommage rendu à celles et ceux qui vécurent la guerre et qui firent le sacrifice de leur vie.
Enfin, les enjeux culturels et patrimoniaux invitent à appréhender le conflit dans la perspective d'une histoire nationale et européenne partagée.


Cent ans après ce terrible conflit mondial qui devait être “la der des der”, il s'agit pour le Département de la Seine-Maritime d'être à sa mesure, porteur d'un message de paix et de tolérance, afin de contribuer à la construction d'un avenir commun.


C’est pourquoi, le Département a lancé un appel à projets le 1er novembre dernier pour célébrer le centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale en axant son dispositif d’aide aux actions départementales autour du Devoir et Travail de mémoire sur cette période de notre histoire avec l’ambition d’une appropriation par les jeunes du devoir de mémoire par la réalisation d’une actionculturelle.
La Commission permanente, réunie le 26 mars 2018, dans le cadre du dispositif d’aide aux actions départementales autour du Devoir et Travail de mémoire a donc décidé d’accorder 25 650 € au titre de l’appel à projets 2018 à 19 porteurs de projets, dont :