Actualités Pour vous +servir Ma Prime Vélo 76
Ma Prime Vélo 76

Ma Prime Vélo 76

Prévenir la radicalisation

Publié : Il y a 5 mois
L’État et le Département sont partenaires dans la lutte contre la radicalisation, pour une efficacité renforcée.
 

Mercredi 12 janvier, Pierre-André Durand, Préfet de la Seine-Maritime, et Bertrand Bellanger, Président du Département, ont signé le protocole opérationnel relatif à la prévention et à la lutte contre les risques de radicalisation des jeunes, et l’accompagnement des familles, en présence de l’autorité judiciaire. Ce dispositif permet de coordonner les interventions des services de l’État et du Département : signalements, échanges d’informations, suivi des cas signalés. Il formalise un travail partenarial déjà engagé.
Dès 2014, un plan de lutte national contre la radicalisation actait la mise en place d’actions préventives sur le terrain. Des cellules de suivi étaient créées dans chaque département, pour faire face au risque d’embrigadement des mineurs. Le partage d’informations devenait indispensable pour mettre en œuvre une politique de prévention de la radicalisation efficace.
Les compétences du Département dans le cadre de la protection de l’enfance et des actions éducatives en direction des collégiens, ainsi que les partenariats déjà existants entre la collectivité, les communes et les associations, sont reconnues. Depuis 2017, un appel à projet commun entre l’Etat, la CAF et le Département de la Seine-Maritime incite les partenaires institutionnels et associatifs à développer des actions d’accompagnement individualisé des jeunes en voie de radicalisation, des actions collectives de soutien à la parentalité, des actions de prévention de la radicalisation auprès des jeunes publics, ou des actions de formation à destination des acteurs locaux. Cet appel à projets a permis de financer par exemple du théâtre dans les collèges pour sensibiliser les jeunes au cyber-endoctrinement, l’organisation de soirées de projection-débat en direction des familles ou la réalisation de vidéo autour de cette thématique par les jeunes eux-mêmes.