Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilActualités

Un nouveau gymnase à Rives-en-Seine

Retour
C'est samedi 7 avril que la 1ère pierre du nouveau gymnase de la commune de Rives-en-Seine/Caudebec-en-Caux a été posée. Il remplace en lieu et place l'ancien gymnase devenu désuet après 50 ans d'activité.
Publié : Il y a 16 jours

Construit entre 1970 et 1971, le gymnase municipal fût baptisé Émile Michalon en 2010 en hommage à un basketteur emblématique de la commune mort en 2004, et qui a marqué la vie du club dont il était conseiller et formateur des jeunes.

Aujourd’hui, le bâtiment ne répond plus aux exigences d’accessibilité, de sécurité et de capacité d’accueil que nécessite un complexe sportif destiné à l’ensemble des habitants d’une communauté de communes.

De même, ses 1136 m2, sa tribune de 120 places et ses 4 vestiaires, ne permettent pas d’accueillir l’ensemble des disciplines sportives enseignées dans les écoles et de répondre à ce qui constitue une mission de service public.

Afin de permettre l’accès à la pratique sportive au plus grand nombre, il a été décidé que le complexe sportif sera détruit et reconstruit sur le même emplacement. Le futur bâtiment, imaginé par l’architecte Marc Anglaret, comprendra : une salle de gymnase, un mur d’escalade, une salle de gymnastique, une salle de réunion, une salle d’arts martiaux, un terrain de football, des nouvelles tribunes et des vestiaires.

L’ensemble des équipements seront construits aux normes PMR avec notamment le remplacement d’une passerelle d’accès piéton actuellement inaccessible aux personnes à mobilité réduite.

Si le nom du gymnase, dont la fin des travaux est prévue pour le début de l’année 2019, n’a pas encore été décidé, Émile Michalon continuera d’incarner l’esprit du basket à Rives-en-Seine/Caudebec-en-Caux puisque la salle principale, sur laquelle le club de basket s’entraînera notamment, portera son nom.

Cette opération, inscrite au contrat de pays Caux Vallée de Seine 2015/2020 au titre du fonds départemental d’aide au développement des Territoires (FDADT), fait partie des 32 projets du programme d’actions signé le 9 décembre 2015 entre la communauté de commune Caux Vallée de Seine, le Département de la Seine-Maritime et la Région Normandie.

Le Département de la Seine-Maritime participe à hauteur de 655 000 euros, ce qui correspond à 20 % du coût global des travaux estimés à 3,5 millions d’euros.

http://www.caudebec-en-caux.fr/le-chantier-du-gymnase/