Actualités Pour vous +servir Plan hiver : faire face aux intempéries
Plan hiver : faire face aux intempéries

Plan hiver : faire face aux intempéries

Aide aux petits investissements : et de 2 000 !

Publié : Il y a 10 mois
©Mathieu Deshayes
Engagé aux côtés des agriculteurs de son territoire, le Département de la Seine-Maritime a mis en place, depuis 2017, un dispositif visant à améliorer les conditions de travail dans les exploitations : l’aide aux petits investissements.
 
Terre d’élevage et de cultures, la Seine-Maritime compte plus de 4 800 exploitations et l’aide aux petits investissements accordée par le Département permet aux agriculteurs de bénéficier d’une participation de 40 % (45 % pour les jeunes agriculteurs et les exploitants bio) pour l’achat de matériel améliorant les conditions de travail et le bien-être animal. Elle peut s’appliquer dans les domaines de l’élevage, du maraichage, l’arboriculture, l’horticulture, la transformation et la commercialisation de produits fermiers, les actions sanitaires, la plantation et la restauration de haies ou encore l’agritourisme. Le montant d’investissements doit être inférieur à 10 000 € HT par an et la demande peut être renouvelée chaque année.
 
Christelle et Denis Van Den Bossche sont agriculteurs à Saint-Aignan-sur-Ry. Avec l’aide de leurs deux salariés, ils cultivent du blé, de l’orge et du colza et élèvent 120 vaches laitières. C’est Denis qui a repris les rênes de l’exploitation familiale en 1996, avant de s’associer avec son épouse. Et la semaine dernière, à l’occasion du Salon International de l’Agriculture à Paris, Bertrand Bellanger, Président du Département, leur a remis un chèque de 3 778,08 €. « Nous prévoyons l’achat d’un pèse-bétail, d’une barrière télescopique, d’une brosse à vaches et d’un chariot à lait ». Un projet qui s’élève à 9 445,21 €. Grâce à l’aide aux petits investissements, dont ils sont les 2000es bénéficiaires, le couple n’aura à débourser que 60% de cette somme. Un coup de pouce bienvenu pour le couple : « certains dossiers de demande de subvention sont très lourds mais là, il s’agit simplement d’une page recto/verso à remplir et de joindre les pièces justificatives nécessaires », confie l’agricultrice. Avec cette même aide, ils ont précédemment réaménagé leur parc de vêlage et fait l’acquisition de niches à veaux individuelles, une opération améliorant les conditions sanitaires et le confort des jeunes veaux.
 
Plus d’informations sur l’aide aux agriculteurs ici : https://www.seinemaritime.fr/mon-cadre-de-vie/agriculture-port-et-peche/agriculture.html
 
Voir la vidéo