Actualités Pour vous +servir Mon kit bioéthanol 76
Mon kit bioéthanol 76

Mon kit bioéthanol 76

Aux Jardins des Mondrots, les légumes suivent la mode

Publié : Il y a 2 mois
©Jardins des Mondrots
Arthur et Victor de Beaupuis cultivent des variétés anciennes en agriculture biologique sur quatre hectares. Il s’agit pour les deux cousins d’une reconversion professionnelle.
 
« Pour choisir nos variétés de légumes, c’est comme pour le prêt-à-porter, on suit la mode. Celle des mini-légumes par exemple », plaisante Victor de Beaupuis. Avec son cousin Arthur, il surveille les réseaux sociaux pour proposer les dernières nouveautés à leurs clients, particuliers ou restaurateurs. Dans les serres de cette exploitation, des concombres de la taille d’un dé à coudre « sympas pour l’apéro », ou des poivrons aux airs de piments « parfaits pour décorer une assiette », poussent tranquillement. Ces productions se vendent bien mais elles ont un inconvénient par rapport aux plus classiques, il faut davantage de temps pour les récolter. Et pour satisfaire les restaurants gastronomiques, il faut plus original que des tomates cerises.



Les deux cousins sont maraîchers en agriculture biologique aux Jardins des Mondrots à Saint-Victor l’Abbaye, sur quatre hectares depuis 2019. L’aventure commence lorsque Victor souhaite quitter une vie citadine pour la campagne. Il reprend 1,5 hectare sur un terrain agricole appartenant à sa famille, aménagé en espace test à domicile via le dispositif Nid’agri, avec Arthur. D’abord tournés vers les particuliers, avec distribution de paniers ou en vente directe à la ferme, ils s’orientent après les confinements vers les restaurateurs de Rouen. « Les demandes sont différentes et on s’adapte. »
Leurs légumes sortent du commun avec beaucoup de goûts et de couleurs à découvrir. Poivron chocolat, basilique thaï… Leur mot d’ordre, c’est la flexibilité.

« Cette année, nous testons les patates douces sur deux rangs mais aussi les fruits : les fraises, les pommes… dans l’optique de se diversifier », expliquent les cousins. Des rangs d’arbres vont prochainement être plantés pour former un verger. 2022 est une très bonne année, « le temps a été idéal pour le maraîchage ». Les agriculteurs utilisent l’irrigation, surtout au moment de la plantation et posent des bâches biodégradables, ce qui permet d’arroser raisonnablement. Avec les aides du Département, ils ont acquis du petit matériel pour travailler le sol. Depuis 2021, ils ne sont plus en espace test mais ils accueillent Florence Kovalevsky, une de leurs anciennes stagiaires, elle aussi sous le dispositif Nid’agri, pour une production de fleurs à couper et de fleurs comestibles.
 
https://www.monpanier76.fr/producteur-local/les-jardins-des-mondrots.html