Actualités Pour vous +servir Boujou la Seine... et l'Armada !
Boujou la Seine... et l'Armada !

Boujou la Seine... et l'Armada !

La transformation à la ferme a le vent en poupe

Publié : Il y a 20 jours
Alors que le Salon International de l’Agriculture bat son plein à Paris, la rédaction vous emmène chez trois producteurs qui se sont lancés dans la transformation à la ferme.
 

En Seine-Maritime comme ailleurs, les pratiques agricoles évoluent sans cesse, les agriculteurs étant à la recherche d'une meilleure valeur ajoutée pour leur exploitation. Cela s'accompagne d'une prise en compte des attentes de la société, comme la préservation de l’environnement ou le développement des circuits courts. Le Salon International de l’Agriculture qui se tient en ce moment à Paris porte de Versailles permet au public de découvrir ces évolutions.
Mieux valoriser son lait, sa viande, ses céréales ou ses légumes avec de la vente directe ou la création d’un atelier de transformation à la ferme : de plus en plus d’agriculteurs se lancent dans cette aventure. C’est l’opportunité de rendre le métier plus attractif, de développer des vocations et de mobiliser de nouveaux actifs pour répondre aux enjeux pluriels de l’agriculture de demain.
Les investissements nécessaires peuvent être financés en partie par le dispositif d’aide à l’acquisition de petits équipements du Département de la Seine-Maritime s’ils coûtent moins de 10 000 euros. Depuis 2017, année de son lancement, ce dispositif connaît un véritable succès auprès des agriculteurs. À ce jour, ce sont près de 2 500 projets qui ont été accompagnés, aidant 1 300 exploitations. Exemples avec une fratrie qui réinvente le camembert à Terres-de-Caux, un éleveur de vaches normandes qui s’est lancé dans la fabrication de yaourts fermiers à Bernières et une productrice de fruits et légumes à Auzouville-sur-Ry.