Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
COVID-19 : point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

Mon Panier 76 : l'exploitation horticole Pavard

Publié : Il y a 1 mois

Chaque samedi, zoom sur l'une des exploitations de la Seine-Maritime présente sur le site Mon Panier 76, une plateforme élaborée par le Département qui permet d’identifier et de localiser producteurs et points de vente de produits locaux. Rendez-vous cette semaine à l’exploitation horticole Pavard, située à Aumale.

Rarement le mot familial n’a été aussi adapté pour qualifier une exploitation tant celle de Bruno Pavard a traversé le temps. Datant de 1902 et se transmettant de père en fils, l’entreprise aumaloise spécialisée dans la culture de plantes diverses et d’arbres fruitiers a toujours su s’adapter aux tendances, tout en évoluant petit à petit. « Dans les années 1900, bien sûr les plantes en pots n’existaient pas, c’était du maraichage tout court et la vente se faisait sur les marchés. En fait, c’est surtout dans les années 60 que la production horticole s’est développée. Moi j’ai commencé en 1976 et j’ai repris les rênes en 1986 ».

Aujourd’hui, l’exploitation Pavard est ancrée dans l’air du temps avec une gestion éco-responsable à toutes les étapes, de la production à la vente. « Nous nous efforçons de traiter chimiquement le moins possible. En ce qui concerne l’eau, nous récupérons tous les excédents. Nous avons 100% de nos arrosages qui sont ainsi recyclés. On a aussi tout un système de chauffage basse-température dans nos serres qui permet d’économiser beaucoup d’énergie. Et les plantes sont plus belles et plus propres ».

Pépinière, plants maraichers ou potagers, fleurs coupées, plantes en pots : les cultures sont nombreuses et ont de l’espace pour s’épanouir. « On cultive toutes nos plantes sur une surface de serre de 3 500 m². En extérieur, cela monte jusqu’à 5 000. Et notre surface de vente directe au consommateur s’étend sur 600m². Nous privilégions le circuit court, moins de transport signifie moins de CO2 rejeté dans l’air ».

Avec le mois de décembre qui vient de débuter, le sapin, classique best-seller des fins d’années, est sans surprise réclamé par de nombreux clients. Le roi des forêts a même été demandé plus tôt que d’habitude. « L’année dernière on commençait à en vendre aux alentours du 27 novembre mais là ça a été une semaine avant. Les gens ont besoin de gaieté, de lumière, de joie de vivre. Ils ont besoin de sortir de ce marasme. Il faut rester optimiste sinon on n’aboutit plus à rien ! ».

 

L’exploitation Pavard sur Mon Panier 76 

Téléphone : 02 35 93 40 45

Email : pavardsca@orange .fr