Actualités Pour vous +servir Seine-MariTEAM76
Seine-MariTEAM76

Seine-MariTEAM76

Une rentrée dense pour le CAUE

Publié : Il y a 7 mois
Le siège du CAUE au Petit-Quevilly
Le siège du CAUE au Petit-Quevilly
Conférences et expositions tout public complètent l’aspect conseil pour faire connaître le travail du Conseil en Architecture, Urbanisme et Environnement de la Seine-Maritime.
 
Vincent Renoux, maire de Saint-Germain-d’Étables et conseiller départemental, est le nouveau président du Conseil en Architecture, Urbanisme et Environnement (CAUE) de la Seine-Maritime. Indépendant mais fortement soutenu par le Département, l’organisme a pour mission principale d’intérêt public de conseiller les collectivités et les particuliers. L’équipe comprend dix conseillers répartis sur le territoire, sept architectes et trois architectes paysagers.
Parmi les dossiers confiés au CAUE qui intervient en amont des projets, il y a le réaménagement des bourgs en milieu rural ou la renaturation des cours des collèges et des écoles. En 2022, l’organisme a ainsi accompagné la commune de La Crique pour replanter plusieurs essences à la place d’une une hêtraie dans sa rue principale. A Bois-Guillaume, elle a participé à la végétalisation de trois écoles maternelles et d’une école élémentaire.
La formation des élus est l’un des principaux enjeux identifiés par le nouveau président, lui-même maire d’une commune rurale. « Ils se sentent parfois démunis, car ils n’ont pas la connaissance technique dans leurs équipes. » Des conférences et des expositions complètent l’aspect conseil pour faire connaître le travail du CAUE. Il publie de nombreux ouvrages, dont le dernier sur l’entretien des mares de Normandie. « Les actions de terrain sont l’ADN du CAUE, rappelle Vincent Renoux. Pour sensibiliser le jeune public et les générations qui arrivent, il faut aller plus vite. »
Avec l’étalement urbain en Seine-Maritime et le déboisement, de nouveaux enjeux sont apparus. Celui de la transition écologique en raison du changement climatique. Dans ses actions de sensibilisation, l’organisme propose des visites, ateliers, webinaires, permanences et des animations, par exemple à l’occasion des Journées nationales de l’architecture.
 
Programme non exhaustif des animations
Jusqu’au 8 octobre, le CAUE propose un exposition photographique « Paysages de Seine » au Pavillon des Transitions de Rouen. En savoir plus : www.paysages.seinenormande.fr
 
Le 30 septembre, randonnée dans le cadre du festival Zigzag, de Grand-Couronne à Elbeuf, gratuit sur inscription : festivalzigzag.fr
 
Le 4 octobre, rencontre et croisière sur la Seine dans le cadre du festival Zigzag, à Rouen, 10 euros sur réservation : festivalzigzag.fr
 
Le 7 octobre, de 14h à 18h, forum de l’habitat à Saint-Pierre-de-Manneville, « rénovation énergétique, énergies renouvelables », entrée gratuite
 
Le 14 octobre, pour les Journées nationales de l’architecture, visites gratuites sur inscription. A Varengeville-sur-Mer, à 10h : « Au bord de l’eau, des maisons issues du sol et de la mer » ; à Caudebec-lès-Elbeuf, à 10h30 : « Au bord de l’eau, la filature des tissages de Gravigny réhabilitée ; au Petit-Quevilly, à 11h et 14h30 : « Le CAUE, un lieu d’expérimentation »
Le 15 octobre, pour les Journées Nationales de l’Architecture, visites gratuites sur inscription. A Saint-Jouin-Bruneval, à 9h30 : « Bruneval et la folie des bains de mer, le projet d’une cité balnéaire » ; à Gournay-en-Bray, à 10h30 : « Une ville reconstruite » ; à Saint-Saëns, à 14h30 « Saint-Saëns au fil de l’eau ». Informations sur journeesarchitecture.culture.gouv.fr