Actualités Pour vous +servir Plan hiver : faire face aux intempéries
Plan hiver : faire face aux intempéries

Plan hiver : faire face aux intempéries

Des vacances ensorcelantes

Publié : Il y a 3 mois
©pexels.com
Lorsque les sites et musées départementaux passent en mode vacances, ce n’est pas synonyme de repos. Bien au contraire, c’est tout un panel d’animations qui est proposé aux familles pour profiter pleinement et différemment de leur temps libre.
 
Les vacances de la Toussaint débutent et de nombreuses activités sont spécifiquement préparées au sein des sites et musées départementaux. Les équipes ont réuni leurs ingrédients secrets pour concocter une savoureuse recette magique. Le chaudron bouillonne d’idées et de surprises en tout genre pour émerveiller petits et grands en cette période où la couleur orange prédomine, gagnant le feuillage des arbres et caractérisant les incontournables citrouilles halloweenesques.
 
Que réserve cette première semaine ?
 
La sélection ci-dessous vise à éclairer votre lanterne. Faites confiance au guide mais n’hésitez pas à approfondir vos recherches pour compléter cette liste bien loin d’être exhaustive. Rendez-vous sur les sites internet dédiés pour en savoir plus et découvrir toutes les infos pratiques : réservations (indispensables), tarifs, horaires…
 
Ce lundi 24 octobre après-midi, l’abbaye de Jumièges met en lumière un animal nocturne qui vit à l’abri des regards. Ce mammifère volant est insectivore, mais il est bien souvent associé à un personnage aux longues dents dont le mets préféré serait le sang. Trois espèces de chauve-souris élisent domicile sur le site. Les enfants découvriront la vie de cet être peu banal. Chaque participant fera le plein de connaissances et repartira avec deux souvenirs : un cahier sur les chiroptères, nom savant sous lequel se cache la chauve-souris, et un mobile confectionné par ses soins. Il est trop tard pour vous organiser ? Une autre session aura lieu lundi suivant.
 
Un parfum de sorcellerie flottera dans l’air du musée des traditions et arts normands. Le château de Martainville rivalisera avec celui de Poudlard, accueillant un escape game autour du célèbre Harry Potter. Les participants disposeront d’une heure pour relever le défi. Les tours de magie seront tolérés pour faciliter la tâche, n’oubliez pas votre baguette. L’expérience est destinée aux 6-11 ans et sera renouvelée tous les jours du 24 au 29 octobre, sauf le mardi. Conseil pratique : pour votre déplacement, prenez la voie des airs en enfourchant votre balai Nimbus 2000.
À noter : la dernière des quatre visites fantastiques "Amélia et les secrets d’Halloween" affiche complet. Les participants inscrits à cette activité découvriront toute une population peu recommandable occupant le château. Fantômes et zombies leur donneront la chair de poule et du fil à retordre.
 
La semaine sera plutôt classique au parc animalier et botanique de Clères où les ateliers tourneront autour de l’environnement et des animaux. Mais un bien étrange événement se profile. Le mystère sera entier lundi 31 octobre à l’occasion d’une enquête grandeur nature nocturne aux abords du château. Les personnages, tous inquiétants, seront-ils coupables ou innocents ? Pour résoudre l’énigme, inscrivez-vous vite !
 
Dans les jardins de l’abbaye Saint-Georges de Boscherville, les cucurbitacées de saison mobiliseront les enfants de 6 à 12 ans. Les petites mains apprendront à creuser une citrouille en toute sécurité pour laisser libre cours à leur imagination. Les fruits pourront alors présenter des visages menaçants et révéleront ainsi leur vraie nature !
 
Citons également deux ateliers créatifs. Au théâtre romain de Lillebonne, il s’agira de confectionner des masques selon les codes du théâtre latin, le mardi 25 octobre. Au musée Victor-Hugo, les feuilles tombent dans le jardin de la maison Vacquerie. C’est le moment de les ramasser et de réaliser un paysage original grâce à cette cueillette. Rendez-vous vendredi 28 octobre.
 
 
À cette heure, l’ombre de la cyberattaque ayant frappé le Département plane toujours. En attendant l’éclaircie, les paiements en carte bancaire sont actuellement impossibles. Il est donc essentiel de prévoir espèces ou chèque. Pour les demandes d’informations, la messagerie électronique demeure par ailleurs indisponible.