Actualités Pour vous +servir Seine-MariTEAM76
Seine-MariTEAM76

Seine-MariTEAM76

Handi-bac : les inscriptions battent leur plein

Cet article a plus d'un an et est à considérer comme une archive
©Marceau Bellenger
Le bac mis à disposition des personnes en situation de handicap pour l’Armada est de nouveau plébiscité. Les réservations en cours sont déjà très nombreuses et les places se raréfient.
 
L’Armada se revendique comme un événement populaire et c’est bien là l’une des principales clés de son succès. Pour que la fête soit véritablement accessible à tous, le Département et la Coordination Handicap Normandie s’engagent pour l’accueil des personnes en situation de handicap. Celles-ci auront la possibilité de monter à bord d’un bac gracieusement mis à disposition par la collectivité pour leur offrir une agréable croisière au milieu des géants des mers rassemblés à Rouen.
 
Du 8 au 17 juin, les voyages s’enchaîneront afin que le plus grand nombre en profite. Les 2 200 passagers attendus découvriront l’Armada depuis le fleuve, un point de vue privilégié. Deux rotations seront assurées du lundi au vendredi, quatre le seront le week-end. Chaque créneau permettra l’embarquement d’un maximum de 65 personnes en situation de handicap et 35 accompagnateurs. Le bac sera doté de chaises et d’emplacements pour les fauteuils roulants. La balade sera commentée et une sécurité médicale sera prévue à chaque voyage.
 
Un tel dispositif nécessite une organisation minutieuse et cela commence dès l’enregistrement des inscriptions. Le Département a mis en place une permanence téléphonique du lundi au vendredi de 13h30 à 17h au 02.35.03.54.28 ainsi qu’une adresse mail dédiée : reservation.handi.bac@seinemaritime.fr. Chargée de répondre aux appels et aux courriels, Soumia El Badri est aux premières loges pour constater l’engouement que suscite ce service. Entre deux coups de fil, elle parvient à dresser un rapide bilan avant d’être de nouveau sollicitée. « Les réservations ont débuté le 3 avril et le travail est dense. Je suis contactée par des particuliers, des associations et établissements. Les demandes proviennent des quatre coins du Département et peuvent aussi bien concerner simplement deux places comme la venue de groupes constitués d’une trentaine de personnes. Il faut essayer de satisfaire tout le monde mais le bac a une capacité d’accueil que l’on ne peut évidemment pas dépasser pour des raisons de sécurité. Lorsque le créneau souhaité n’est plus envisageable, j’essaie d’orienter vers d’autres choix possibles. »


 
Il n’y aura malheureusement pas de places pour tout le monde. L’offre s’amenuise car la demande est forte, un fait prouvant pleinement l’intérêt de cette action inclusive. En seulement deux semaines, bien des créneaux affichent déjà complet. La rotation de l’après-midi en semaine est victime de son succès. Il convient de privilégier celle de la matinée ou de s’orienter sur le week-end. Le nombre reste toutefois limité. « À l’instant où je vous parle, nous devons avoir atteint les 1 500 réservations. C’est une tâche administrative très lourde qui nécessite beaucoup de rigueur car elle facilitera l’accueil sur le terrain pendant l’événement. Je remercie au passage le Département d’avoir recruté un agent pour assumer cette mission, auparavant gérée par la Coordination Handicap Normandie. Nous bénéficions ainsi de meilleures conditions pour que tout se déroule bien », souligne Marc Delaunay, bénévole de l’organisme associatif. Ce dernier donne de son temps pour soutenir Soumia El Badri. Il est bien souvent à ses côtés pour faire un point d’étape et n’hésite pas à saisir le combiné lorsque l’agent est occupé. « En 2019, j’ai participé à l’accueil des passagers avec l’équipe de la Coordination et j’ai pu embarquer sur une rotation. Je garde le souvenir de beaucoup de sourires. C’est vraiment une action importante car sans ce bac, la plupart de ces personnes n’auraient pas du tout accès à l’Armada. »