Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

Agrilocal : le collège André Siegfried récompensé

Publié : Il y a 24 jours
©Camille Capron

Dans la cuisine scolaire du collège André Siegfried de Saint-Romain-de-Colbosc, le chef David Paris et son équipe sont en pleine préparation du repas pour les 800 demi-pensionnaires quotidiens. La semaine dernière, l’établissement a reçu le prix Agrilocal, une distinction nationale valorisant l’approvisionnement en produits locaux.

Au menu du jour, une entrée fraîche au choix, suivie d’une bolognaise de légumes (choux, carottes et poireaux cuisinés sur place) et ses spaghettis, puis une tomme cauchoise de la Ferme Dumesnil. Le plat est préparé comme à la maison, en taille XXL par l’équipe de six cuisiniers. « Hier nous avons fait une omelette maison, cela représente 1 500 œufs cassés en 1h30 », raconte le chef. « Ils viennent tout droit d’une ferme située à 10 km de l’établissement : Les Volailles du Prieuré ». Arthur Anquetil, l’éleveur, a été sélectionné par le collège André Siegfried via la plateforme Agrilocal 76 qui met en relation les acheteurs de la restauration collective avec les fournisseurs locaux. Soucieux de garantir une alimentation de qualité tout en soutenant les producteurs locaux, le Département de la Seine-Maritime a adhéré à l’association Agrilocal en 2014. La collectivité a développé cette plateforme internet Agrilocal 76, gratuite et simple d’utilisation, pour favoriser les circuits courts sur son territoire.

« Nous avons à cœur de proposer des produits de qualité, cuisinés sur place. Nous voulons casser la mauvaise image qui colle à la peau des cantines scolaires : ici, on mange bien et bon », insiste David Paris. Les producteurs locaux y trouvent eux aussi leur compte. « Cela nous apporte des clients réguliers et nous pouvons gérer nos stocks grâce aux commandes passées à l’avance », explique Arthur Anquetil qui a rejoint l’exploitation familiale de Bréauté depuis deux ans.

Le collège vient d’ailleurs de remporter le trophée national Agrilocal, prix spécial Espoir pour récompenser son engagement dans la mise en œuvre de la démarche d’approvisionnement de proximité. C’est aussi le collège de la Seine-Maritime qui utilise le plus régulièrement cette plateforme. « Cela permet de faire découvrir aux élèves des producteurs juste à côté de chez eux, dont ils ne soupçonnaient même pas l’existence. Et éveiller les jeunes au goût en leur proposant des aliments de qualité, de saison et bien cuisinés, c’est notre travail », ajoute David Paris.

Dans son bureau, Laetitia Serveau, adjointe gestionnaire du collège, réalise les commandes. Visiter le site Agrilocal 76 est devenu un réflexe. « Environ 25 % des produits que nous commandons sont locaux. L’utilisation de la plateforme est très simple. Il suffit d’indiquer le produit recherché et, en fonction de nos critères de sélection, nous n’avons plus qu’à choisir le producteur dans une liste. Ce qui compte le plus pour nous, c’est d’avoir le moins d’intermédiaires possible. La semaine dernière par exemple, j’ai passé 16 marchés via Agrilocal », explique la gestionnaire. Le collège a même passé un marché annuel pour la fourniture d’œufs avec Les Volailles du Prieuré et lui commande régulièrement des poulets et canards. « Ils sont élevés en plein air, dans un rayon proche de l’établissement et pas plus chers qu’en grande distribution, alors pourquoi chercher plus loin ? », ajoute le chef.

Contrairement aux idées reçues, manger local et fait maison ne représente pas nécessairement un surcoût : le prix du repas est fixé à 2,80 euros, soit en dessous de la moyenne départementale. Et surprise du chef, à Noël, les élèves ont même droit à du foie gras maison !