Actualités Pour vous +servir Plan hiver : faire face aux intempéries
Plan hiver : faire face aux intempéries

Plan hiver : faire face aux intempéries

Des caméras pour sécuriser les collèges

Publié : Il y a 1 mois
©Julien Paquin
Depuis 2015, le Département contribue à la sécurisation des collèges par la mise en place d’équipements (rehausse de clôture, automatisation de portail, visiophonie), de formations et de sensibilisation auprès des personnels. La collectivité vient dernièrement d’installer des caméras.

Mardi 29 novembre, Bertrand Bellanger, Président, et Chantal Cottereau, vice-présidente en charge des collèges et de la réussite éducative, ont procédé à l’inauguration de l’installation du système de vidéoprotection du collège Jean-Lecanuet à Rouen. Accueillant 652 élèves, ce dernier a été équipé de 8 caméras. Le coût de ce déploiement s’élève à 10 929,54 € TTC.

C’est lors de sa séance plénière d’avril 2021 que le Département de la Seine-Maritime a souhaité poursuivre l’accompagnement de la communauté éducative en proposant de doter chacun des 108 collèges publics (le 109e collège Camille-Saint-Saëns à Rouen est un site géré par la Région Normandie) d’un système de vidéoprotection pour sécuriser les locaux et ses occupants 24h/24.

Ce dispositif est destiné à accroître la protection et la sécurité des élèves, des personnels, des visiteurs et des biens tout en préservant les libertés publiques et individuelles.
Soumis au préalable à l’avis favorable du Conseil d’Administration du collège, ce système de vidéoprotection est ensuite élaboré en concertation avec le chef d’établissement.

Par la suite, les élèves, les parents et l’ensemble du personnel sont informés de l’existence du dispositif et des modalités de droit d’accès des images.

Le système permet de filmer uniquement les zones extérieures à l’établissement comme le parvis, les accès, les clôtures et d’autres points sensibles des collèges. Tout projet de vidéoprotection fait l’objet d’une demande auprès de la Préfecture qui étudie la conformité règlementaire et évalue la pertinence des moyens sollicités au regard des besoins. L’autorisation doit être renouvelée tous les 5 ans.

Les images enregistrées par le dispositif de surveillance sont conservées 30 jours. Seule l’équipe de direction de l’établissement peut accéder aux séquences.

Ces derniers mois, 13 établissements ont été équipés de caméras pour une phase expérimentale. La sélection s’est faite en concertation avec la Direction Académique des Services de l’Éducation Nationale et les services de la Préfecture. Le collège Henri-Wallon du Havre a servi d’établissement-test en juin 2022 avant d’équiper les 12 autres collèges retenus :
  • Le Cèdre de Canteleu,
  • Nelson-Mandela d’Elbeuf,
  • Jean-Renoir de Grand-Couronne,
  • Jean-Texcier de Grand-Quevilly,
  • Jules-Vallès du Havre,
  • Marcel-Pagnol du Havre,
  • Fernand-Léger du Petit-Quevilly,
  • Raymond-Queneau de Montivilliers,
  • Albert-Schweitzer de Neufchâtel-en-Bray,
  • Camille-Claudel de Rouen,
  • Jean-Lecanuet de Rouen,
  • Maximilien-de-Robespierre de Saint-Étienne-du-Rouvray.