Actualités Pour vous +servir Seine-MariTEAM76
Seine-MariTEAM76

Seine-MariTEAM76

Des distributeurs de serviettes hygiéniques dans les collèges

Publié : Il y a 7 mois
©La Queen Mama / Dpt 76
Face à la précarité menstruelle, les collèges de la Seine-Maritime vont se doter progressivement de distributeurs de protections périodiques.

Sujet de la vie quotidienne, le cycle menstruel est révélateur d’inégalités sociales. Plus de 10 % des collégiennes sont touchées par la précarité dans ce domaine. À partir de la mi-octobre, le Département de la Seine-Maritime expérimente l’installation de distributeurs de protections périodiques dans 22 collèges (4 établissements publics sur chacun des cinq bassins d’éducation et 2 collèges privés).

Les volontaires vont être dotés progressivement de boîtes dans lesquelles les élèves auront accès à des serviettes hygiéniques en libre-service. Cette mesure, financée par la collectivité, doit permettre de lutter contre la précarité menstruelle, mais aussi de se défaire du tabou qui entoure les règles.

Le collège André-Raimbourg à Doudeville a reçu le premier distributeur ce vendredi 20 octobre. Deux points sont accessibles pour les collégiennes : l’un près de l’infirmerie et l’autre de la vie scolaire. Le dispositif est ainsi visible pour garantir son utilisation.

"Le Département a souhaité installer des distributeurs de serviettes hygiéniques dans ses collèges afin de lutter contre la précarité menstruelle. Le souhait était que cela puisse se faire en toute discrétion, non pas que ce soit une honte, mais pour ne pas que les élèves se sentent discriminés. Parce que ne pas avoir de protections tous les mois c'est rater l'école, c'est donc avoir des chances en moins de réussite et le Département est pour l'égalité éducative" souligne Chantale Cottereau, Vice-présidente du Département en charge des collèges et de la réussite éducative.



Les services de l’Éducation nationale ont été associés à ce projet. La démarche mêle l’environnement et l’insertion professionnelle. Les protections sont sans substances toxiques et un ESAT (Établissement et service d’aide par le travail) conditionne et envoie les commandes.