Actualités Pour vous +servir Seine-MariTEAM76
Seine-MariTEAM76

Seine-MariTEAM76

Le Département et GRDF s'engagent pour la valorisation des biodéchets

Publié : Il y a 11 mois
©Nicolas Bram
Mardi 28 février, le Président Bertrand Bellanger et Karen Buisson, directrice adjointe GRDF Clients, ont signé une convention de partenariat dans le cadre du projet départemental « Zéro gaspi, 100% énergie ».
 
Dans la continuité du Plan Climat 76 voté quelques mois plus tôt, le Projet Alimentaire Territorial du Département a été approuvé en séance plénière le 10 décembre 2020. Ce dernier tend à favoriser une alimentation locale et de qualité accessible à tous, en particulier dans le domaine de la restauration collective. S’inscrivant dans le cadre du plan France relance, il a pour vocation de mettre en œuvre des initiatives concrètes à la croisée des questions économiques, sociales et environnementales. Sur la période 2021-2025, il se décline en 9 enjeux majeurs et 28 actions. L’axe n°4 concerne la transition écologique par la prévention du gaspillage alimentaire et la gestion des déchets des activités de restauration.
 
En charge des 109 collèges publics du territoire, le Département sert aux élèves plus de 5 millions de repas par an. Dans les demi-pensions, la lutte contre le gâchis est un combat de longue date et diverses actions ont déjà permis des efforts notables. C’est notamment le cas au collège François-Villon à Terres-de-Caux. Dès l’entrée de l’établissement, des composteurs accueillent les visiteurs. Leur contenu servira à nourrir le potager aromatique et il est prévu que la zone de jardinage s’agrandisse pour diversifier les cultures. Depuis quelques mois, les élèves profitant du service de restauration contribuent à une nouvelle initiative. À la fin de leur repas, ils trient scrupuleusement les éventuels restes alimentaires ornant leurs assiettes. Au lieu de consommer de l’énergie pour être incinérés avec les ordures ménagères, ou de rejoindre le compost, ces biodéchets deviendront eux-mêmes une source d’énergie qui pourra par exemple chauffer un certain nombre de logements. C’est là tout l’enjeu de l’ambitieux projet « Zéro gaspi, 100 % énergie », initié par le Département et actuellement mis en œuvre dans dix collèges de la Seine-Maritime.
 


Une démarche partenariale
Le Département a mené dès 2021 une réflexion sur les modalités de valorisation des déchets issus de la restauration collective et a sollicité les différents acteurs du territoire. Gaz Réseau Distribution France, plus connu sous le nom GRDF, a lancé fin janvier 2022 un appel à projets national « Mobilisation innovante des biodéchets pour valorisation par production de gaz vert et retour au sol » à destination des collectivités locales. Le Département a saisi la balle au bond et s’est porté candidat. Retenu lauréat parmi 30 autres dossiers présentes, « Zéro gaspi, 100 % énergie » s’est ainsi concrétisé. Le projet consiste en une expérimentation de sensibilisation, de collecte et de traitement des biodéchets, dans les collèges choisis eu égard au volume de repas annuels servis, pour une valorisation en méthanisation avec production de gaz vert. Il s’élève à un montant total de 102 075,22 €, financé par GRDF à hauteur de 61 200 € au titre de l’appel à projets, par le Département pour 34 075,22 € et par le Syndicat Départemental de l’Énergie pour 6 800 €.
 
L’action s’ancre dans les collèges suivants : Léonard-de-Vinci à Bois-Guillaume, Roncherolles à Bolbec, L’Oiseau Blanc à Criquetot-l’Esneval, André-Gide à Goderville, Lucie-Aubrac à Isneauville, Barbey-d’Aurevilly et Jean-Lecanuet à Rouen, André-Siegfried à Saint-Romain-de-Colbosc, Émile-Zola à Sotteville-lès-Rouen et François-Villon à Terres-de-Caux.
Plusieurs partenaires prennent part à cette démarche. TerraLéo accompagne les cinq établissements du secteur de Rouen, BinHappy se charge des cinq du secteur du Havre. « Nos équipes viennent échanger les bacs pleins par des bacs vides et emmènent les biodéchets pour traitement à l’unité de biométhanisation E’Caux Biogaz installée à Cléville. L’équipe de restauration du collège François-Villon où nous sommes aujourd’hui réunis nous réserve un bon accueil et on voit que les élèves et le personnel sont sensibles à la cause. Sur les collèges confiés à BinHappy, 15 tonnes ont été à ce jour collectées depuis les débuts courant novembre 2022 », commente Maëlis de Witte, directrice de la société.
Par ailleurs, France Nature Environnement Normandie structure, accompagne et facilite la mise en œuvre de la lutte contre le gaspillage alimentaire. L’association CARDERE assure pour sa part des actions de sensibilisation auprès des collégiens.



Officialisation
Le projet a été mis en avant le 28 février lors de la signature de la convention liant le Département et GRDF. « C’est un engagement collectif tourné vers l’avenir », résumait alors Karen Buisson, directrice adjointe GRDF Clients. Entouré de Cécile Sineau-Patry, vice-présidente en charge de la transition écologique, de la ruralité, de l’agriculture et de l’alimentation, et de Chantal Cottereau, vice-présidente en charge des collèges et de la réussite éducative, Bertrand Bellanger a déclaré : « ce collège est ici idéalement implanté, en plein cœur de la Seine-Maritime et à cinq kilomètres de l’unité de méthanisation. L’expérimentation servira à densifier le mix énergétique produit sur notre territoire. Il est important de souligner que les collégiens en sont les principaux acteurs, bien évidemment soutenus par les personnels sur place que je remercie. »
Au cours des mois à venir, les biodéchets des collèges ciblés vont être utilisés à bon escient. La collectivité présentera le bilan du dispositif « Zéro gaspi, 100 % énergie » le 10 novembre 2023. Dans l’attente de ces résultats, chaque geste compte au service des solutions alternatives.