Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilActualités

Objectif Pôle Sud : l'exploit de Matthieu Tordeur

Retour
Après 51 jours en Antarctique  à braver des éléments déchaînés, Matthieu Tordeur vient d’entrer dans l’histoire et le livre des records. À seulement 27 ans, il est le premier Français et le plus jeune explorateur à finir ce parcours sans assistance et en autonomie totale.
Publié : Il y a 3 mois

Matthieu Tordeur a l’habitude des défis. S’il est le plus jeune aventurier membre de la Société des Explorateurs Français, il revendique déjà plusieurs faits d’armes. Il a ainsi fait le tour du monde au volant d'une 4L pour promouvoir la microfinance, couru 250 km dans le Sahara, traversé l'océan Atlantique à la voile et l'Europe à vélo. Quel challenge plus ardu lui restait-il ? La traversée de l’Antarctique. Le continent le plus hostile de la planète avec ses températures négatives, son air sec, ses blizzards et son altitude moyenne particulièrement élevée.
 
 
Aujourd’hui, après 51 jours de souffrance, Matthieu Tordeur célèbre son arrivée. Les chiffres de son expédition donnent le vertige. Il aura parcouru 1150 km à ski sans voir la nuit et en tractant dans son sillage une charge d’une centaine de kilos au départ. Au cours de son périple, et à travers des messages et photos, il n’aura jamais rompu le contact avec le monde extérieur. Son journal de bord peut être consulté sur sa page Facebook et sur le site http://objectifpolesud.com. Les entrées les plus récentes montrent en détail sa joie d’avoir triomphé de toutes les épreuves et notamment celle de la consécration :
 
 
« Jour 51 - Je suis au pôle Sud ! JE L’AI FAIT ! J’ai atteint le pôle Sud dimanche 13 janvier à 12h15 (heure chilienne) après 51 jours d’expédition. Je me sens à la fois extrêmement privilégié d’être ici et tellement chanceux d’avoir eu la tête et les jambes pour réussir un tel défi.  
 
Les conditions climatiques très difficiles cette saison ont poussé la majorité des expéditions à l’abandon. J’ai mobilisé des ressources que je ne soupçonnais pas. Comme le dit si bien Jean-Louis Étienne, le parrain de l’expédition Objectif Pôle Sud, « on ne repousse pas ses limites, on les découvre ». 
 
Je deviens le premier Français et le plus jeune au monde à réussir une expédition de la côte du continent Antarctique jusqu’au pôle Sud, en solitaire, sans assistance (pas de voile de traction) et en autonomie totale (pas de ravitaillement). »
 
Parvenu de cette manière au Pôle Sud, Matthieu Tordeur n’aura jamais perdu le nord. Et c’est fort de tous ses souvenirs qu’il effectuera en mars prochain de nombreuses actions de sensibilisation auprès des collégiens de la Seine-Maritime. L’occasion idéale pour les jeunes d’en savoir plus sur le développement durable, la préservation de la nature et l’importance de la biodiversité.