Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

Le Département adopte son plan climat

Publié : Il y a 2 mois
Depuis 1900, les émissions de gaz à effet de serre ne font qu’augmenter. Or, celles-ci, dues aux comportements humains modifient le climat : elles réchauffent la planète. Vagues de chaleur, pluies torrentielles, submersions marines, les conséquences du réchauffement climatiques sont nombreuses et néfastes pour la santé humaine. C’est pourquoi, en France, un objectif de neutralité carbone (zéro émission nette) a été fixé à l’horizon 2050. Cela signifie diviser par 6 les émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990, l’année de référence, avec une réduction de 40% pour un premier palier intermédiaire en 2030. 
 
Le Département, déjà engagé dans des politiques en faveur du climat (Plan Climat Énergie territorial 2013-2018) vient d’adopter le Plan Climat 76 pour la période 2020 – 2025 lors de la séance plénière du 22 juin dernier.
 
Derrière cette feuille de route pour la collectivité, se déclinent des fiches actions que le Département prévoit de mettre en place d’ici à 2025 en poursuivant trois enjeux : atténuer, adapter et sensibiliser.  C’est après un travail de longue haleine mené par la direction de l’Environnement, en collaboration avec les autres directions départementales que le Département s’est fixé ces objectifs qui sont à la fois réalisables et efficaces. 
 
Après la présentation des actions à mener par Cécile Sineau-Patry, vice-présidente en charge du Développement durable, de la Biodiversité et de l’Énergie, le Plan Climat 76 a été adopté à l’unanimité par l’assemblée. Ces actions portent sur plusieurs objectifs :
 
Atteindre la sobriété énergétique et réduire les gaz à effet de serre. 
L’objectif global consiste à diminuer la consommation énergétique des bâtiments de la Seine-Maritime en utilisant de plus en plus des systèmes à énergies renouvelables, notamment dans les collèges mais aussi en renforçant sa politique de prévention de la précarité énergétique des familles. Le Département a également prévu de promouvoir l’utilisation de moyens de déplacements vertueux, via le remplacement progressif des bacs fluviaux par des engins plus modernes et moins énergivores, la création de nouvelles aires de covoiturages et de véloroutes. Enfin, pour favoriser les circuits courts et mettre en lien producteurs locaux et consommateurs, le Département a récemment lancé la plate-forme monpanier76.fr
 
Préparer l’adaptation au réchauffement climatique
« Il y aura un réchauffement climatique et les dérèglements sont inévitables », annonce Cécile Sineau-Patry. C’est pourquoi, en complément des mesures d’atténuation de l’impact du Département et de ses habitants sur l’environnement, il est aussi nécessaire de s’adapter. Cela passe par la gestion de la ressource en eau, la mise en place de pratiques durables, la préservation de la biodiversité, la gestion durable des Espaces Naturels Sensibles, la protection de la population face aux inondations…
 
Sensibiliser le public
Une fois tous ces enjeux pris en compte, le Département, en tant que collectivité a un rôle essentiel de sensibilisation de sa population. Notamment auprès des collégiens, en valorisant les projets pédagogiques et en proposant aux établissements des parcours CRED 76 (Contrat de Réussite Éducative Départemental) dont une quinzaine touchent aux enjeux spécifiques du développement durable. 
 
Pour conclure, la vice-présidente a souligné que le Plan Climat 76 est un moyen pour chacun de pouvoir agir à son échelle en effectuant au quotidien de petits gestes simples.