Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilActualités

La Banque alimentaire et le Département fêtent la solidarité

Retour
Ce samedi, près de 2 000 bénévoles et bénéficiaires de la Banque alimentaire vont apporter une nouvelle touche de couleur au parc de Clères. Un bandana orange tout aussi flamboyant que les plumes des flamants de Cuba pour une journée festive qui célèbre la solidarité.
Publié : Il y a 10 jours
Un immense sourire inonde leur visage. à lui seul, il résume tout ce que représente la “Fête de la Solidarité” pour ces deux enfants. C'est l'expression d'un bonheur simple et vrai, la plus belle des récompenses pour les 100 bénévoles et les 8 salariés de la Banque Alimentaire de Rouen et sa région qui, toute l'année et depuis 35 ans, permettent de nourrir 30 000 bénéficiaires en Seine-Maritime. La Fête de la Solidarité, imaginée et organisée par l'association caritative il y a cinq ans, accueillera de nouveau cette année bénéficiaires et bénévoles dans le somptueux cadre du parc de Clères. Un partenariat de la première heure avec le Département de la Seine-Maritime qui met à disposition infrastructures, matériel, communication et personnel pour faire de cette journée un moment à la fois attendu et inoubliable. « Le point de départ de cette fête était les 30 ans de la Banque. Il fallait marquer l'événement et nous avions pensé à organiser un repas mais techniquement ce n'était pas simple d'inviter 250 personnes. Le Département a de suite proposé de nous accueillir au parc de Clères », explique Mari Carmen Lanchon, la chargée de communication de la Banque Alimentaire à l'initiative de l'événement. Une fête toujours plus solidaire puisque le samedi 11 mai prochain, à l'occasion des 35 ans de l'association, ce sont plus de 2 000 bandanas orange venus de toute la Normandie qui sont attendus. Un bandana porté par tous, bénéficiaires, bénévoles, responsables, élus et personnel du Parc... Un simple accessoire qui signifie beaucoup pour Mari Carmen Lanchon qui en a eu l'idée : « il veut dire que nous sommes tous égaux ».

Associations. Parmi ces nombreux invités, Sœur Marie Wandrille et Francis Legois représenteront "La fraternité du fils prodigue", l'une des 79 associations partenaires de la Banque alimentaire. Créée il y a dix ans, elle accueille pour quelques mois des anciens détenus en sortie sèche, c’est-à-dire, sans aménagement de peine. L'association leur offre un toit et un accompagnement encadré qui favorise la réinsertion. « Sur une centaine de détenus qui sont passés par le Fils prodigue, seuls 7 sont retournés en prison », précise Francis Legois, le président. Des résultats dont ils peuvent être fiers puisque cette petite association, qui vit grâce à la Banque Alimentaire et aux dons privés, divise par huit les risques de récidives. Et pour elle, la Fête de la solidarité est l'un de ces moments de convivialité qui participent à la réadaptation de ces hommes. « Ce jour-là, ils obtiennent l'autorisation de venir avec leurs enfants dont ils sont séparés. Ils sont heureux et fiers de leur offrir une journée de fête dans un lieu si exceptionnel », précise Sœur Wandrille, aumônière de prison.

Partenariat. Et le 11 mai, tous les organisateurs s'appliquent en effet pour que le parc de Clères soit le plus exceptionnel possible. Personnel du Département et bénévoles de la Banque transforment les lieux en un immense terrain de jeux avec animations en tout genre, dont certaines sur le thème des années vingt et ce, à l'occasion du centenaire du Parc. Ainsi, entre le stand de barbe à papa « qui rencontre un succès phénoménal », précise Mari Carmen, l'atelier floral, le stand de maquillage pour enfants, un photobooth en costumes années vingt, les invités pourront apprendre à danser le charleston. « Une bénéficiaire m'a dit mettre un euro de côté tous les mois pour s'acheter un souvenir de ses vacances à la boutique », raconte Mari Carmen Lanchon. Un témoignage qui suffit à comprendre toute l'importance que revêt cette journée de solidarité.


Interview d'Anne Dijon, directrice du parc botanique et zoologique de Clères


Que représente la Fête de la Solidarité pour le parc de Clères ?
Le parc de Clères est un site départemental qui, au-delà de ses missions de conservation de la biodiversité, travaille à l’inclusion de personnes socialement en difficulté. Cette fête s’inscrit totalement dans ce schéma. Les bénéficiaires profitent du cadre et d’animations variées. Le Département a adhéré de suite à ce beau projet partenarial.

Quelle aide apporte le Département ?
Elle consiste en l’accès gratuit sur la journée aux bénéficiaires et bénévoles de la Banque Alimentaire, en un soutien logistique tant technique qu’humain important : prêt de tentes, montages, communication, animations… Nous renseignons également les bénéficiaires sur nos activités et nos missions en tant que parc zoologique.

Quel est le projet soutenu cette année par les bénéficiaires ? 
Les bénéficiaires se sont très tôt investis pour soutenir nos actions de conservation. Cette année, les Banques Alimentaires partenaires accompagneront l’association Helpsimus qui travaille à la sauvegarde du Grand Hapalémur à Madagascar. Les dons serviront à poursuivre le travail de conservation sur le terrain.