Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

La piscine municipale Edouard Thomas au Havre fait peau neuve

Publié : Il y a 7 mois
Deux ans et demi après sa fermeture, la piscine municipale Édouard Thomas au Havre peut de nouveau accueillir les petits et grands nageurs, les sportifs ou encore les amateurs de plongeons après un an de travaux.
Plus belle, plus lumineuse, plus sûre et plus économe en énergie, la piscine Edouard Thomas se révèle sous un nouveau jour. Quarante cinq ans après son ouverture, l’établissement trouve une seconde jeunesse. Il renforce le réseau des piscines municipales et permet d’élargir l’offre aquatique à destination de tous les publics.
Il a notamment été nécessaire de changer complètement la toiture pour garantir son étanchéité et son isolation. Les façades vitrées ont été remplacées par des menuiseries neuves répondant aux critères d’isolation thermique actuels. Le sas d’entrée a lui aussi été isolé et le système d’accès remplacé.
Pour le nageur, les changements les plus visibles concernent l’organisation des vestiaires individuels et collectifs, les sanitaires et les éclairages (led).


Et bien sûr le bassin lui-même : les plages de bains rénovées bordent le bassin doublé d’une coque inox recouverte d’un liner de couleur bleu turquoise… Pour nager comme dans un lagon.


La nouvelle mise en beauté de la piscine Edouard Thomas est aussi synonyme d’activités d’apprentissage pour les scolaires, qui ont désormais 4 établissements à leur disposition. Les associations y gagnent aussi, notamment celles dédiées aux personnes porteuses de handicaps qui seront accueillies les mercredis. Pour le grand public, la réouverture libère de nouveaux créneaux sur l’ensemble des piscines municipales. Comme elles, la piscine Edouard Thomas accueille désormais des activités aquatiques diversifiées et animées par des éducateurs municipaux.

Le montant total des rénovations a été de 1,9 millions d'euros réparti notamment entre la ville du Havre et le Département de la Seine-Maritime (378 530 €).