Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilActualités

Le Département rend hommage à Arnaud Beltrame

Retour
Le 23 mars dernier, le gendarme Arnaud Beltrame sacrifiait sa vie en remplaçant volontairement une otage lors de l’attaque terroriste d’un supermarché de Trèbes, non loin de Carcassonne. Ce 6 septembre, le Conseil Départemental lui rendait hommage...
Publié : Il y a 16 jours
C’est pour rendre hommage au soldat, à l’homme tombé en héros le vendredi 23 mars 2018 lors de l’attaque d’un supermarché à Trèbes, que le Département de la Seine-Maritime a souhaité honorer le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame en donnant son nom à la salle des conférences.
 
L’inauguration de la salle des conférences Arnaud Beltrame s’est tenue le jeudi 6 septembre 2018, à 17 h, à l’Hôtel du Département, en présence de Pascal Martin, Président du Département de la Seine-Maritime, de Fabienne Buccio, Préfète de la région Normandie, du Général Bruno Bresson, commandant de gendarmerie de la région Normandie et de membres de la famille du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame.
 
Lors de l’attaque du Super U de Trèbes, survenu le 23 mars 2018, Arnaud Beltrame, alors commandant en second du groupement de gendarmerie de l’Aude, s’était proposé comme otage volontaire pour permettre la libération d’une femme retenue par un terroriste. Grièvement blessé par l’assaillant, le gendarme succombera à ses blessures le lendemain. 
 
Afin d’honorer la mémoire de l’homme de devoir, son acte de courage et de bravoure, la salle des conférences de l’Hôtel du Département de la Seine-Maritime porte désormais le nom du gendarme, élevé par le Président de la République au rang de Colonel de Gendarmerie et de Commandeur de la Légion d’Honneur à titre posthume.
 
« Nous souhaitons aujourd’hui rendre à Arnaud Beltrame les honneurs qui lui sont dus. Son sang-froid exceptionnel, son combat pour les valeurs de notre République et de la démocratie mérite le respect et l’admiration de la nation toute entière. Il mérite bien plus qu’un hommage. Nous lui devons le droit au souvenir de son acte héroïque », affirme Pascal Martin, Président du Département.