Vos services Vos élus Vos sorties
AccueilActualités

Le rendez-vous insolite du mercredi : le paradis est au parc de Clères !

Retour
Tout l’été, la Seine-Maritime vous livre ses secrets : chaque mercredi, découvrez une anecdote sur le département !
Publié : Il y a 26 jours

Tout a fait, le parc de Clères possède en ses lieux... le paradis ! S'il est vrai que le parc animalier et botanique est un agréable endroit pour se reposer il s'agit davantage de ses oiseaux rares dont il est question ici !

En effet, depuis 2013 un couple de grues de paradis y a élu domicile. Originaire d'Afrique du Sud, cet oiseau gracieux au magnifique plumage gris bleuté a été classé espèce vulnérable par l'Union internationale pour la conservation de la nature. En l'accueillant, le parc de Clères participe ainsi au programme de sauvegarde de l'espèce et à sa réintroduction dans la collection du Parc créé par Jean Delacour il y a cent ans cette année.

Et depuis un an la famille s'est aggrandie. Un petit, qui fait tout de même 1 mètre de haut, se promène dans le parc avec ses parents. Vous aurez peut-être l'occasion de les croiser lors de votre prochaine venue dans ce petit coin de paradis de la Seine-Maritime qu'est le parc de Clères !


En savoir un peu plus sur cet oiseau :

La grue de Paradis ou Grus paradisea est une espèce de grands échassiers de la famille des Gruidae. Il est l'oiseau national de l'Afrique du Sud, pays où il est quasi-endémique. Quelques populations se reproduisent en Namibie, d'autres migrent au Botswana, au Lesotho, au Swaziland et au Zimbabwe, mais ne s'y reproduisent pas.

L'habitat de reproduction est constitué d'herbes et de laîches, préférentiellement les prairies de haute altitude où la végétation est dense et courte. En dehors de la saison de reproduction, cette espèce occupe des prairies de moins haute altitude.

L'alimentation est constituée de plantes notamment de graines de graminées, de racines, de tubercules et de petits bulbes. Il peut aussi manger des animaux comme les insectes, les sauterelles, les termites, les chenilles, les vers, les crabes, les poissons, les grenouilles et de petits mammifères.

Les grues de paradis se reproduisent entre août et avril.

L'espèce a été décrite par le zoologiste allemand Anton August Heinrich Lichtenstein en 1793, sous le nom initial d'Ardea paradisea. (sources : wikipedia).

Rendez-vous sur le site du parc de Clères et découvrez toutes les espèces animales et végétales qu'il abrite....