Actualités Pour vous +servir Seine-MariTEAM76
Seine-MariTEAM76

Seine-MariTEAM76

L'odyssée de la flamme en Seine-Maritime

Publié : Il y a 9 jours
La flamme Olympique en Seine-Maritime, vendredi 5 juillet.
La flamme Olympique en Seine-Maritime, vendredi 5 juillet.
Tout droit venue du Péloponnèse en Grèce, la flamme, symbole des Jeux Olympiques, est en route pour illuminer les épreuves de Paris 2024 du 16 juillet au 11 août. Au cours de son odyssée, elle fera escale le 5 juillet en Seine-Maritime. Un grand-rendez-vous sportif, festif et populaire. Aujourd'hui, mercredi 15 mai, nous dévoilons son parcours !
 
Selon la légende antique, le titan Prométhée déroba le feu, symbole de la puissance divine, au sommet de l’Olympe, pour l’offrir aux hommes. Le héros fut puni par Zeus qui, dans sa colère, le condamna à être enchainé à un rocher où un aigle viendrait chaque jour lui dévorer le foie. Ce supplice devait durer éternellement, jusqu’à ce que Hercule vienne le libérer. Ainsi, ce mythe symbolisait l’accès à la connaissance et au progrès pour toute l’humanité. Le souvenir de ce sacrifice fut perpétué par les Grecs pendant toute l’Antiquité, plaçant le feu sacré au cœur de nombreuses cérémonies.
 

Arrivée de la flamme le 5 juillet

Aujourd’hui, les Jeux Olympiques modernes reproduisent les traditions antiques. À chaque olympiade, la flamme, devenue symbole d’unité et de paix, est allumée au temple d’Héra à Olympie, puis apportée dans la ville organisatrice dans un immense relais jalonné d’étapes symboliques et de célébrations. Objectif ? Diffuser l’esprit olympique, créer un moment fédérateur, tout en mettant en valeur les territoires. Ainsi, durant les deux mois qui précédent les Jeux de Paris 2024, la flamme fait un grand tour de France. Au total, elle traverse 65 villes étapes et plus de 400 communes. Parmi elles, sept communes et sites symboliques du département.
 

Départ de l’Hôtel du département à Rouen

En effet, vendredi 5 juillet, la flamme fera briller la Seine-Maritime. Depuis près de dix mois, le Département et tous les partenaires se mobilisent pour organiser une odyssée inoubliable, entre Seine, mer, ville et campagne. Pour cela, deux convois ont été programmés. À partir de 8h20, le convoi dit « engagement » s’élancera de l’Hôtel du Département, et arpentera les rues de Rouen, passant devant ses sites incontournables. À 10h20, le deuxième convoi, dit « agile », prendra son départ à Jumièges, passant par le cœur même de son Abbaye, où un village olympique accueillera les visiteurs. Les deux convois s’articuleront ensuite, alternativement, tout au long de la journée. Ainsi, après Rouen et Jumièges, la flamme passera par Dieppe, en milieu de matinée. La ville aux quatre ports, qui accueillera dans le même temps le Tour de France à la voile, mettra en place de nombreuses animations sur le front de mer.
 

Retour aux origines

Pour continuer, la flamme ne pouvait pas ne pas passer par Mirville. C’est dans son château que Pierre de Coubertin a passé sa jeunesse et a fondé les Jeux Olympiques modernes. Aussi, lors du passage de la flamme en début d’après-midi, ce joyau du patrimoine proposera une immersion dans l’histoire olympique avec des ateliers sportifs et des démonstrations de jeux antiques. À 15h15, la flamme partira ensuite à travers les rues d’Yvetot, capitale du pays de Caux. Toute la journée, sur la place de l’hôtel de ville, seront proposées des festivités, avec un grand concert dans la soirée. À 16h15, la flamme retrouvera la côte d’Albâtre : Étretat et son aiguille. Site emblématique de la Normandie, la commune lancera pour l’occasion trois jours de fêtes, avec de nombreuses animations sportives, culturelles ou encore gastronomiques.
 

Le Havre, en apothéose

Enfin, Le Havre accueillera les derniers relais dans un feu d’artifice de festivités. La cité Océane, qui fut le théâtre du second congrès olympique mondial en 1897, mettra en place un dispositif exceptionnel, avec quatre points d’animation à travers la ville et un grand site de célébration, sur l’esplanade Nelson-Mandela, où la flamme finira sa course à 19h30, en triomphe, dans le chaudron olympique.
 

110 relayeurs et relayeuses

Au total, la flamme sera portée par 110 relayeurs qui parcourront près de 21 km, la distance d’un semi-marathon ! Parmi eux, six ont été choisis pour représenter le Département : les athlètes Léonie Cambours (heptathlonienne), Élise Russis (perchiste) et Hugues Dubosq (nageur), ainsi que les agents départementaux Christophe Leroy (chef de cuisine), John Kagnally Niang (contrôleur dans les transports adaptés) et Sylvie Drieux (secrétaire médico-sociale).
 
 

Retrouvez le parcours complet
et le programme des animations.