Actualités Pour vous +servir 1 naissance, 1 arbre
1 naissance, 1 arbre

1 naissance, 1 arbre

Lumière sur l'habitat inclusif

Cet article a plus d'un an et est à considérer comme une archive
©Mathieu Deshayes
Mardi 28 septembre, le Département de la Seine-Maritime et la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA) ont organisé une journée dédiée à l’habitat inclusif pour affirmer leur volonté de déployer cette solution de logement.
 
Complémentaire de l’offre existante, une nouvelle façon d’habiter ensemble se développe dans une logique de parcours résidentiel. L’habitat inclusif est une solution de logement pour les personnes âgées et celles en situation de handicap. Il constitue une alternative à la vie à domicile et à l’accueil en établissement. Les habitants y bénéficient de leurs espaces privatifs, tout en partageant des espaces communs et un projet de vie sociale. Chacun peut donc garder ses habitudes et se sentir pleinement chez soi en profitant par ailleurs d’instants précieux développant le lien. L’approche mise sur le vivre ensemble en mariant individuel et collectif.
 
Mardi 28 septembre, le Département et la CNSA ont consacré une journée entière à ce mode d’habitat afin de valoriser ses atouts et d’officialiser leur soutien à cette démarche. Les représentants des deux entités organisatrices, accompagnés de l’Agence Régionale de Santé Normandie, se sont rendus sur le terrain en matinée pour visiter deux exemples basés à Rouen. La délégation départementale était notamment composée de Bertrand Bellanger, Président, Florence Thibaudeau-Rainot, 1re vice-présidente en charge des solidarités humaines, André Gautier, vice-président en charge de l’habitat, du logement et de la politique de la Ville, et Caroline Dutarte, conseillère départementale. Les élus sont allés à la rencontre des porteurs de projets et des habitants qui ont choisi d’investir ces lieux de vie innovants. Ils se sont d’abord déplacés au foyer d’hébergement de l’ARRED, où résident treize personnes en situation de handicap, en colocation ou logement individuel au sein d’un ensemble de logements sociaux. Ils se sont ensuite rendus à la résidence Salammbô d'Habitat 76. Avec l'accompagnement de l'association Asséphane, dix logements privatifs y accueillent prioritairement des personnes en situation de handicap vieillissantes avec des incapacités motrices majeures.


 
L’après-midi, une grande conférence était organisée au sein de l’Hôtel du Département. Les représentants des départements de la Normandie étaient réunis pour un tour d’horizon complet des initiatives existantes, ainsi qu’une projection pour les années à venir. Outre les acteurs en présentiel, de nombreux intervenants étaient conviés en visioconférence afin que tous les partenaires soient sensibilisés le plus largement possible. Des retours d’expériences ont également enrichi la séance et confirmé la pertinence et l’intérêt de cette solution de logement.


 
Ce mode d'habitat est appelé à se développer avec la mise en œuvre de l’aide à la vie partagée qui sera versée par le Département avec un cofinancement de la CNSA à hauteur de 80 %. Octroyée à tout habitant d’un habitat inclusif dont le bailleur ou l’association partenaire a signé une convention avec la collectivité, elle contribuera au déploiement de cette offre alternative.