Vos services Institution, élus Vos sorties
AccueilActualités

Culture Mix

Retour
Chaque samedi, l’équipe de la Médiathèque départementale de la Seine-Maritime (MdSM) vous fait découvrir ses dernières trouvailles. Cette semaine, la sélection propose un roman, une BD jeunesse et un film historique.
Publié : Il y a 27 jours
Pour cette nouvelle sélection hebdomadaire, Martine, Marie S. et Véronique, agentes à la Médiathèque départementale, parlent de roman, de BD et de cinéma.



Harlem Quartet,
James Baldwin (roman, présenté par Martine)
Editions Stock / 2003

L'un chante, l'autre prêche. Arthur chantera du gospel toute sa vie, Julia cesse de prêcher à 14 ans. On est à Harlem dans les années 50 et l'église semble être le seul espace d’expression possible quand on naît noir. Hall, le narrateur raconte sans détours la vie de son frère Arthur mort prématurément et celle d'une autre fratrie : Julia et Jimmy. Ils grandissent dans une Amérique hypocrite, raciste et haineuse, subissent beaucoup d'épreuves, découvrent la sexualité : éblouissante ou misérable et inlassablement ils cherchent leur voie. C'est un chant tragique en quête d'accomplissement et d'apaisement, un récit cru, cruel mais l'amour qui les lie tous les quatre sera en partie salvateur.
 


Les Vermeilles, Camille Jourdy (BD jeunesse, présentée par Marie S.)
Actes Sud / 2019

Parce qu’on ne la comprend pas, parce qu’elle ne se sent pas à sa place, en plein pique-nique Jo s’échappe. Elle part prendre l’air, goûter la liberté, loin de sa famille recomposée. Dans cette forêt si mystérieuse, elle découvre un monde à part peuplé de petits êtres étranges et drôles. Elle croise des poneys, des lutins, traverse la plaine de l’oubli, affronte un affreux chat tyran… Un univers merveilleux et tendre aux couleurs pastel comme sait si bien le créer Camille Jourdy.
 


Stage beauty, réalisé par Richard Eyre (ce film, présenté ici par Véronique, est notamment accessible en ligne sur « La médiathèque numérique », une ressource proposée par de nombreuses bibliothèques du département)

Que s'est-il passé après l'épisode de "Shakespeare in love", le merveilleux film de John Madden (sorti en 1998) où les femmes n'avaient pas le droit de jouer la comédie ? Et bien, moins d’un siècle plus tard, en 1660, le roi Charles II décréta que les femmes pouvaient, elles aussi, faire du théâtre. Le film raconte le mépris des acteurs masculins devant cette révolution, mais aussi la relation entre Margaret Hughes, actrice en devenir et Ned Kynaston, star des stars (qui joue des rôles féminins). L’image est somptueuse et le scénario passionnant ! A découvrir !