Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

La chasse aux fantômes ouvre bientôt !

Publié : Il y a 1 mois
Du 25 septembre au 31 octobre, d’espiègles et rusés fantômes envahissent les sites et musées du Département. Et c’est chaque week-end, dans un lieu différent, que le public va pouvoir traquer les spectres à travers des jeux immersifs et des animations ludiques. Il est donc temps de s’inscrire pour participer en famille à la chasse !
 

Avec les froides saisons en approche, les nuits tombant plus tôt et Halloween à l'horizon, tout semble favorable à l’apparition de fantômes. Et comme l’année dernière à la même période, c’est dans les sites et musées départementaux qu’ils ont choisi de se manifester. Le public se retrouve ainsi investi d’une mission très simple : faire preuve d’esprit pour débusquer les esprits. Ces derniers ont beau ne pas être foncièrement mauvais, ils restent indésirables et c’est de plusieurs façons que les participants résoudront les mystères : jeu de piste ou de collection, Cluedo, chasse au trésor, enquête numérique.
 
Le programme complet :
 
25 et 26 septembre au théâtre romain de Lillebonne : la fête des fantômes

Dans une ambiance kermesse d'Halloween, avec des dizaines de jeux traditionnels, romains, anciens, ou créés pour l’occasion, les participants sont invités à affronter de gentils fantômes et à accomplir de nombreuses épreuves pour obtenir un maximum de points qui serviront à les chasser tous d’un coup !

 
2 et 3 octobre au Parc de Clères : Cluedo fantomatique

Dans la lignée des jeux d’enquêtes, les participants sont invités à interroger chaque artiste, observer et récolter des indices pour faire la lumière sur un mystère.
 

9 et 10 octobre à l’abbaye de Jumièges : chasse au trésor

Déployés sur différents circuits, les participants sont amenés à retrouver la trace d’un tombeau ancien. Pour cela, ils seront équipés d’une carte visiblement incomplète. Ils devront résoudre plusieurs énigmes et retrouver les différents fragments de carte pour découvrir l’emplacement du tombeau oublié et comprendre le mystère du fantôme rieur.
 

16 et 17 octobre dans les jardins de l’abbaye Saint-Georges de Boscherville : jeu de collection

Les participants devront collecter 30 petits fantômes rétroéclairés créés en collaboration avec des plasticiens. Les fantômes facétieux sont cachés un peu partout dans les jardins. Une fois collectionnés et grâce à des QR codes, les fantômes livreront une information ectoplasmique, une petite histoire ou information culturelle en lien avec le site.
 

23 et 24 octobre au musée Victor Hugo de Villequier : jeu de piste

Ce jeu de piste sous la forme d’un exercice ludique demandera habileté et observation aux participants. Ces derniers seront munis d’une carte avec un “dé ludique” pour résoudre les énigmes.
 

30 et 31 octobre au Musée des Traditions et Arts Normands, à Martainville-Épreville : enquête numérique ectoplasmique

Répartis sur les différents espaces d’exposition, 20 panneaux géants illustrés par un artiste normand et marqués par des QR codes permettront aux petits et grands de découvrir une enquête ! Deux niveaux de difficultés seront proposés : l’un, adulte, orienté vers la lecture et les médias interactifs, le second, enfant, constitué d’énigmes interactives visuelles et de jeux pour toute la famille. Des tablettes seront mises à disposition des participants.

 
En plus de ces chasses, un jeu numérique fera office de septième enquête. Il se dévoilera peu à peu chaque week-end dans les sites et musées via une poignée d’indices que seuls les plus perspicaces pourront décrypter.
 
Modalités de participation :
 
Pour s’inscrire, il faut se rendre sur cette page. Les inscriptions sont ouvertes exclusivement en ligne un mois avant l'événement. Le tarif par personne est de 3 euros en plus du droit d’entrée.
 
Mesures sanitaires :

Les jauges ainsi que les mécaniques de jeux (manipulation des objets et gestes barrières) ont été étudiées pour respecter les protocoles en vigueur.  À partir du 30 septembre, les jeunes de plus de 12 ans devront également être munis d’un pass sanitaire valide. Des lingettes désinfectantes et du gel hydroalcoolique seront disponibles sur place.