Actualités Pour vous +servir Seine-MariTEAM76
Seine-MariTEAM76

Seine-MariTEAM76

La sortie Seinoscope du week-end : les fêtes du hareng

Publié : Il y a 6 mois
Depuis le début du mois, celui qu’on surnomme le « poisson roi » est fêté sur la côte d’Albâtre. C’est la saison du hareng et à cette occasion, les marchés redoublent d’énergie afin de la célébrer fiévreusement. Ce week-end, c’est à Fécamp et à Saint-Valery-en-Caux que les dernières de l’année se déroulent.

La Seine-Maritime a plusieurs stars : Jeanne d’Arc, le fromage de neufchâtel ou encore la cathédrale de Rouen. Elle en a aussi une plus discrète : le hareng. Ce modeste clupéidé - de son nom d’artiste - est un des citoyens maritimes les plus prisés en automne. La période liée à cette popularité est en effet celle où le poisson est le plus savoureux et le plus indiqué pour être fumé, mariné, citronné ou consommé en « rollmop ». La Manche est donc prise d’assaut par des chalutiers suivant un objectif précis : intercepter le maximum de harengs lors de leurs périples migratoires vers la mer du Nord. Le terminus des infortunés saisis dans les rets ? Certaines villes côtières de la Seine-Maritime organisant depuis belle lurette de grandes fêtes populaires. Ces dernières se succèdent les week-end de novembre en différents endroits : Dieppe, Quiberville, Le Tréport, pour n’en citer qu’une poignée.
 
Ce samedi et dimanche, Fécamp et Saint-Valery-en-Caux se mobilisent en organisant des harengades riches en dégustations et en animations diverses. C’est Fécamp qui ouvre le bal samedi sur le quai Sadi-Carnot, à partir de 11h. Des repas sous chapiteau permettent de goûter le hareng et d’autres produits de la mer tout en profitant de concerts. Un « village famille » est installé pour le plus grand plaisir des enfants, avec des jeux en bois, instruments à eau et ateliers créatifs. L’après-midi sera marqué d’un évènement immanquable à la boucane du Grand Quai : l’élection de la « Reine des harengs 2023 ». Précisons au passage qu’une « boucane » est un terme fécampois désignant une saurisserie où l’on fumait et travaillait le hareng naguère selon une technique et une dextérité empruntées aux Vikings. Les réjouissances se poursuivent le lendemain avec d’autres animations musicales, déambulations, repas et ventes de spécialités locales. Quant à Saint-Valery-en-Caux, c’est du quai du Havre qu’émaneront dimanche les effluves salés des poissons cuits. La foire débutera à 10h et durera jusqu’à 18h. Grillades, concerts, dégustations et marché artisanal figurent au menu.
 
Toutes les infos pratiques sont détaillées sur la page Seinoscope de la foire aux harengs à Fécamp et de celle à Saint-Valery-en-Caux.