Actualités Pour vous +servir Seine-MariTEAM76
Seine-MariTEAM76

Seine-MariTEAM76

Les Nuits des étoiles 2023

Publié : Il y a 6 mois
Du 11 au 13 août, levez la tête pour contempler le cosmos ! Depuis 1991, cet évènement national et gratuit réunit tous les passionnés de l’espace et des voûtes célestes scintillantes dans la nuit. En Seine-Maritime, plusieurs rendez-vous sont prévus.
 
On associe l’été au soleil mais plus rarement à la nuit qui, de fait, brille par son absence. Et pourtant elle a largement sa place. A plus forte raison lors des Nuits des étoiles, organisées par l’Association Française d’Astronomie et plus de 250 clubs, associations, planétariums et mairies. Des dizaines d’animations sur toute la France permettent ainsi de savourer la beauté des constellations et du lent ballet des astres. Et pour une fois, évoquer les figures du Sagittaire ou du Verseau ne sera pas en lien avec son horoscope. Il sera plutôt question de la Voie lactée et de ses secrets, moins invisibles à l’œil nu qu’on pourrait le croire.
 
Pour lire au mieux les étoiles et l’infiniment lointain qui les caractérise, la saison est idéale. Les cieux sont dégagés et les températures nocturnes sont clémentes. Tout est réuni pour que les astronomes bénévoles et amoureux des nébuleuses partagent leur savoir avec le public dans les conditions les plus favorables. Et ils sont nombreux à se mobiliser lors de chaque édition. Sur le département seinomarin, on en compte cette année une bonne quantité, éparpillés en différents endroits et munis de matériels indiqués : télescopes, jumelles, appareils photo.
 
Dans la nuit du 11 au 12 août, à Toussaint, près de Fécamp, le club d’astronomie local organise une soirée à la salle de l’Épinay, de 20h30 à minuit. Au programme : conférence, séance de questions/réponses et observations du ciel grâce aux télescopes installés sur place. Au même moment, à Sotteville-lès-Rouen, le Groupement d'Astronomie Populaire de Sotteville (GAPS) partagera ses lumières avec le public et, si la météo le permet, mettra en place une animation spéciale à l’aide de télescopes. Il sera alors possible d’admirer « le ciel profond », c’est-à-dire tout ce que l’on peut y voir – galaxies, amas stellaires, nébuleuses – à l’exception de notre environnement immédiat, le système solaire et ses stars : le soleil, les planètes et leurs satellites, la lune et les astéroïdes.
 
Le lendemain, entre 21h30 et minuit, c’est l’Observatoire de Rouen qui invite le public à venir découvrir les instruments d’astrologie qu’il possède et à observer le firmament. Si d’indésirables nuages s’invitent, la parade est trouvée : les archives du lieu regorgent de nombreuses photographies passionnantes à découvrir. Toujours le même soir, la Société Astronomique du Havre donne rendez-vous aux adeptes de nuits étoilées à Saint-Martin-du-Bec, près de Criquetot-l’Esneval. C’est plus précisément au stade de la commune qu’il faut se rendre pour assister à une conférence et observer les cieux à l’aide, là aussi, de lunettes, télescopes et jumelles avant, pourquoi pas, de s’endormir à la belle étoile.
 
Le programme complet des animations dans toute la France et en Seine-Maritime est à consulter en cliquant sur ce lien.