Vos services Institution, élus Vos sorties
AccueilActualités

Reprise au collège : les agents du Département mobilisés

Retour
Ils avaient fermé leurs portes le 13 mars au soir. Ce matin, lundi 18 mai, les 109 collèges du Département ont rouvert leurs portes à une première vague d’élèves de 6e et de 5e. Les agents du Département, employés dans les collèges, ont travaillé sans relâche pour garantir cette reprise en toute sécurité.   
Publié : Il y a 16 jours
Le Département de la Seine-Maritime est propriétaire des collèges publics de son territoire. Il en assure ainsi la construction, le fonctionnement et l’entretien. C’est également le Département qui gère la restauration scolaire. 
 
Une désinfection optimale : un enjeu sanitaire
À l’approche de cette reprise inédite, il a fallu s’organiser. Ce sont ainsi environ 900 agents techniques qui ont repris leur activité et adapté leur méthode de travail et emploi du temps afin garantir la sécurité des élèves. « Je tiens à féliciter ces agents qui travaillent souvent dans l’ombre et qui ont fait preuve d’un savoir-faire et d’un savoir-être remarquables et cela en un temps record », souligne Nicolas Bertrand, vice-président en charge de la Jeunesse et de l’Éducation. En effet, pour le personnel chargé habituellement de l’entretien des collèges, il s’agissait de désinfecter toutes les tables, chaises, sanitaires, etc… sans oublier les poignées de portes ! Un véritable nettoyage de printemps réalisé en seulement 5 jours, contre plusieurs semaines en temps normal. Ensuite, il a fallu repenser tout le parcours des élèves, afin d’éviter au maximum qu’ils se croisent : une seule entrée, une seule sortie et un seul sens de circulation. 
Désormais, il faudra procéder à la désinfection des salles de classes chaque jour, mais aussi à la mi-journée, pendant la pause déjeuner. 

   
Certains agents mobilisés pendant le confinement
Durant le confinement, 35 collèges étaient restés ouverts afin d’assurer l’accueil des enfants de soignants et personnels mobilisés par la crise sanitaire. Dans ces collèges, un nettoiement intense avait été déjà effectué puis, chaque jour, des agents techniques volontaires procédaient à la désinfection des salles de classes. 
Dès la fin avril et afin d’anticiper la reprise annoncée par le Gouvernement, les agents de maintenance ont repris leur activité. Au programme, entretien des espaces verts laissés sans taille depuis des semaines et nouvelle configuration des salles de classe dans le respect des consignes de distanciation sociale. Enfin, le 11 mai, l’équipe quasiment au complet, soit environ 900 agents, a fait son grand retour, équipée de masques et de gel hydro alcoolique fourni par la collectivité, afin de procéder au grand nettoiement. Et en 5 jours, les 109 collèges du Département étaient prêts à accueillir les premiers élèves. 

 

« Il a fallu s’adapter à chaque collège, explique Nicolas Bertrand. Même si nous avons un protocole national, chaque structure est différente et nos agents ont travaillé en étroite collaboration avec les équipes de direction des établissements. Par exemple, pour la demi-pension, certains collèges ont décidé de mettre en place un service à table, d’autres ont opté pour le self et d’autres encore ont préféré la prise de paniers repas en classe. »
 
Au collège Barbey d’Aurevilly à Rouen, Sébastien Lelièvre, le chef de cuisine, a souhaité gâter ses demi-pensionnaires pour cette reprise particulière et leur a servi des lasagnes maison ! Pour le moment, seul 50 % des élèves de 6e et 5e, par demi-classes, et à raison d’une semaine sur deux sont présents, soit une soixantaine de collégiens. « Nous avons établi une capacité de 52 élèves dans le réfectoire contre 200 en temps normal. Cependant, lorsque les 4e et 3e reprendront, cela deviendra plus compliqué car nous devrons désinfecter chaque place entre deux services. Nous réfléchissions déjà à une solution alternative » explique le chef.