Actualités Pour vous +servir Covid-19 : Point de situation
Covid-19 : Point de situation

Covid-19 : Point de situation

Déchiffrer des lettres : orthoptiste

Publié : Il y a 18 jours
©Adobe Stock

Le Département de la Seine-Maritime revalorise les prestations des orthoptistes chargés du dépistage des troubles de la vision des enfants de 3-4 ans scolarisés.

Le service départemental de Protection Maternelle et Infantile (PMI) réalise des bilans de santé dans les écoles maternelles pour les enfants de 3-4 ans. Ces examens obligatoires réalisés par les infirmiers de PMI portent sur la psychomotricité, la taille, le poids, le langage, la cognition, la santé bucco-dentaire et la vision.

Le contrôle de la vision permet la détection de pathologies visuelles et de troubles de l’acuité. Plus le dépistage et la correction sont précoces, plus les chances de récupération sont grandes.

C’est pourquoi, depuis 2003, le Département de la Seine-Maritime a fait le choix spécifique et innovant de faire réaliser de façon précoce les bilans visuels par des orthoptistes qui se rendent dans les écoles.

Le protocole de ce dépistage, réalisé avec l’association des orthoptistes libéraux, consiste en un bilan complet réalisé avec le matériel du professionnel spécialiste (recherche du réflexe photomoteur, étude des reflets cornéens, estimation de la vision stéréoscopique par tests de Lang, test de l’écran unilatéral puis alterné de près et de loin, étude de la motilité oculaire par cube de Lang, étude de la convergence, mesure de l’acuité visuelle de loin), sur un temps dédié.

Les enfants présentant des troubles de la vision sont adressés directement à l’ophtalmologiste. L’orientation par un professionnel spécialisé permet d’obtenir un rendez-vous rapide et les ophtalmologistes sont sensibilisés par un envoi annuel du bilan de cette action. Les orthoptistes qui adhèrent à ce projet travaillent en partenariat avec les équipes de PMI. Le nombre d’orthoptistes impliqués dans ce dispositif permet de couvrir 95% des écoles du département. Néanmoins, depuis quelques années, le nombre de spécialistes intervenant dans les écoles a baissé.

Le Département souhaite donc contractualiser avec de nouveaux professionnels pour les secteurs en besoin accru de dépistage, notamment : Saint-Saëns, La Feuillie, Gournay-en-Bray, Neufchâtel-en-Bray, Elbeuf, Aumale, Bacqueville-en-Caux, Duclair, Forges-les-Eaux, Dieppe, Fécamp et Criquetot-l’Esneval.

Afin d’assurer une meilleure couverture de ces secteurs non pourvus, le Département a donc voté un budget supplémentaire qui permettra de revaloriser le prix horaire d’environ 4 € pour le passer à 45 €.