Actualités Pour vous +servir Construire ensemble les solidarités de demain
Construire ensemble les solidarités de demain

Construire ensemble les solidarités de demain

Un message sans A, B et O peut sauver des vies

Publié : Il y a 10 jours
Pour la cinquième année consécutive, l'Etablissement Français du Sang (EFS) organise son opération #MissingType, jusqu'au 15 janvier. 
 
A, B, O, "cmme les grupes snguins". Des messages sans ces trois lettres fleurissent sur les réseaux sociaux. Le but de #MissingType est de rappeler l'importance de donner son sang en ce début d'année. De nombreuses collectivités, médias et entreprises participent en retirant A, B, O de leurs logos ou de leurs messages, du 3 au 15 janvier. Le "Déprtement de l Seine-Mritime" s'associe à cette opération de "l'Etlissement Frnçis du Sng".
 
"En 2022, dnnez vtre sng, c'est une bnne réslutin". La crise sanitaire a aggravé la pénurie de sang et il est encore plus important de donner. Ce geste peut sauver jusqu'à trois vies.  C'est un médecin biologiste autrichien qui a découvert le système des groupes sanguins, au début du XXe siècle. Il a ainsi révélé que les personnes du groupe O sont des donneurs universels et celles du groupe AB des receveurs universels. 
Dans la population française, ce sont les groupes O+ et A+ qui sont majoritaires. Aujourd'hui, même si des recherches sont en cours, aucun médicament ne peut se substituer au sang humain. La transfusion reste indispensable pour de nombreuses maladies. 10 000 dons sont nécessaires par jour, d'après l'EFS.
Pour prendre rendez-vous : https://mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr